28 Octobre 2016

Cameroun: Un chalutier saisi par la marine

Le bateau a été arraisonné mardi dernier au large de Manoka pour pêche illégale et circulation en zone interdite.

Le bateau Hong Da 1, battant pavillon camerounais, et comprenant un équipage fait de locaux et d'Asiatiques, a été arraisonné par la Marine nationale ce mardi 25 octobre à Cap Cameroun, au large de Manoka. L'embarcation longue de 23 mètres et d'un tirant d'eau de 3 mètres était visible hier matin au port de pêche situé non loin du Chantier naval - coin par ailleurs très animé mercredi dernier.

Selon des informations obtenues de la Marine et de la délégation régionale du Minepia, le chalutier pêchait à moins de trois miles (soit 5,4 km) de la côte, distance pour laquelle la pêche industrielle est prohibée (seuls les pêcheurs artisanaux ont le droit d'y exercer).

En outre, il évoluait en zone interdite : le câble de la fibre optique de Camtel passe par là. C'est d'ailleurs cette violation d'espace qui vaudra au bateau son arraisonnement. En effet, d'après un responsable technique de la Camtel joint au téléphone par CT, c'est « le dispositif de surveillance installé par le consortium SAT 3 », lequel procède notamment par télésurveillance, qui a alerté la Camtel « qu'un navire approchait dangereusement de notre câble ».

L'entreprise a ensuite saisi les forces de défense. Le bateau n'avait pas de capture. Sinon, conformément à la réglementation, la cargaison aurait été saisie et vendue aux enchères. L'armateur n'échappera, toutefois, pas à une amende allant « de un à trois millions de francs », rappelle un responsable de la délégation régionale du Minepia.

Cameroun

spectaculaire incendie à l'Assemblée nationale à Yaoundé

Un grave incendie a ravagé une bonne partie de l'Assemblée nationale camerounaise, dans la nuit de jeudi… Plus »

Copyright © 2016 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.