1 Novembre 2016

Angola: Fin de la visite du Chef de l'Etat centrafricain

Photo: Angop / FRANCISCO MIUDO
Président José Eduardo dos Santos (à dr.) et son homologue de la RCA, Faustin Archange Touadéra

Luanda — Le Président de la République centrafricaine (RCA), Faustin-Archange Touadéra, a quitté mardi Luanda après une visite de travail de 24 heures, visant à renforcer la coopération bilatérale entre les deux pays.

Pendant son séjour en Angola, le chef de l'Etat centrafricain s'est entretenu avec son homologue angolais, José Eduardo dos Santos, avec qui il a discuté des questions d'intérêt bilatéral lié à la coopération régionale et internationale.

Mardi, Faustin-Archange Touadéra a visité le mémorial Agostinho Neto, premier président angolais, où il a posé une couronne de fleurs, puis il s'est rendu au Musée d'histoire militaire, pour rendre hommage aux militaires tombés durant la lutte de libération nationale.

En savoir plus

Le pays réaffirme l'appui pour réorganiser et renforcer les forces armées de la RCA

Le Chef de l'Etat angolais, José Eduardo dos Santos, a affirmé ce mardi, à Luanda, que l'Angola a… Plus »

Copyright © 2016 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.