10 Novembre 2016

Sénégal: Célébration du cinquantenaire du Fesman - Réactions des acteurs

Photo: Le soleil
Festival mondial des Arts nègres

Elh. Ibrahima Ndao, ancien directeur de la Senelec « La richesse de notre culture a été mise en lumière »

« J'avais 18 ans à l'époque. J'ai eu la chance de participer à un certain nombre de spectacles. Je me rappelle qu'au lycée, on faisait circuler des fiches de renseignement pour nous informer des thèmes qui seront abordés, les tarifs... . J'ai eu la chance de visiter toutes les expositions au musée dynamique et au musée Théodore Monod. J'ai particulièrement admiré le spectacle son et lumière de Gorée qui retrace l'histoire des peuples noirs, la rencontre avec les Européens... C'est une fresque qui retraçait toute une histoire qui mériterait d'être revisitée par les arts de la scène. Dans les quartiers de Dakar, à partir de 16 heures, étaient organisés des spectacles en plein air pour que le peuple s'approprie le festival. On sentait l'effervescence. Le peuple découvrait la richesse de sa culture en même temps qu'il participait à la fête. La richesse de la civilisation noire a été mise en lumière. Il y a eu un engouement populaire surtout chez les jeunes. La présence de l'Afrique noire et de l'Afrique du nord était remarquable. On a vu des troupes de danse de diverses origines qui traduisaient toute une diversité ».

Pr. Aloyse-raymond Ndiaye « Le Festival a été important pour la valorisation et l'illustration de la culture africaine »

« Ce festival a été très important pour la valorisation et l'illustration de la culture africaine. C'était l'objectif premier. Les gouvernements qui se sont succédé ont eu cette démarche de valorisation peut-être pas avec les mêmes convictions parce qu'entre temps les choses ont changé. Il faut tenir compte de l'évolution de l'environnement politique et économique. C'était à la suite de la lutte pour l'indépendance. Une fois indépendant, la manière dont on conduit les affaires a changé. Ce qui est important, c'est de considérer la culture comme essentiel au développement ».

En savoir plus

Musée des Civilisations noires - Un prolongement du Fesman de 1966

L'idée du Musée des civilisations noires, aujourd'hui en voie de concrétisation, devait à… Plus »

Copyright © 2016 Le Soleil. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.