18 Novembre 2016

Maroc: MARRAKECH - Les pays s'engagent à mettre en œuvre complètement l'Accord de Paris sur le climat

Les pays réunis depuis le 7 novembre à la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique à Marrakech (COP 22) ont promis vendredi de continuer à aller de l'avant et à mettre en œuvre l'Accord de Paris sur le climat entré en vigueur il y a deux semaines.

Dans 'La Proclamation de Marrakech pour l'action en faveur du climat et du développement durable', les Etats parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur le changement climatique (CCNUCC) ont affirmé leur « engagement » à « la mise en œuvre complète » de l'Accord.

Ils se sont félicités de « l'élan extraordinaire » en matière de lutte contre le changement climatique, partout dans le monde. Vendredi 18 novembre, 111 pays avaient ratifié l'Accord.

« Cet élan est irréversible - il est guidé non seulement par les gouvernements, mais également par la science, par le monde des entreprises ainsi que par une action mondiale de tous types et à tous niveaux », ont-ils ajouté. « Notre tâche aujourd'hui est de perpétuer cet élan, ensemble, allant de l'avant délibérément pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et pour encourager les efforts en matière d'adaptation, en favorisant et en appuyant ainsi le Programme de développement durable à l'horizon 2030 et ses Objectifs de développement durable ».

Les négociations entre les Etats-parties se poursuivaient vendredi après-midi sur certains aspects de la mise en oeuvre de l'Accord. « On continue de négocier sur un certain nombre de choses », a dit le Président de la COP 22, Salaheddine Mezouar, Ministre marocain des affaires étrangères et de la coopération, lors d'une conférence de presse.

La planète continue de se réchauffer

Les discussions à la COP 22 se sont déroulées dans un contexte de poursuite de réchauffement de la planète. Selon des données publiées lundi par l'Organisation météorologique mondiale (OMM), tout semble indiquer que 2016 sera l'année la plus chaude qui ait été observée depuis le début des relevés et que la température moyenne sera même supérieure au record établi en 2015.

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon a estimé vendredi que « l'esprit de coopération globale » observé à Paris l'année dernière était « plus fort que jamais ». Il s'est dit « encouragé par la détermination enthousiaste manifestée par tous les pays à réaliser les objectifs de l'Accord de Paris ».

La Proclamation de Marrakech appelle à « un engagement politique des plus fermes » et « à une solidarité forte » avec les pays les plus vulnérables aux effets du changement climatique, soulignant la nécessité d'appuyer les efforts visant à améliorer leur capacité d'adaptation, à renforcer leur résilience et à réduire leur vulnérabilité.

Les Etats appellent à rehausser d'urgence leurs ambitions et à renforcer leur coopération pour atteindre les objectifs de limitation de la température fixés par l'Accord de Paris. Ils appellent aussi à une augmentation des financements.

« Nous avons besoin de tout le monde »

Adopté en 2015, l'Accord de Paris appelle les Etats à lutter contre le changement climatique en visant une limitation de la hausse de la température mondiale bien en dessous de 2 degrés Celsius, et à s'efforcer de ne pas dépasser 1,5 degré Celsius.

Dans la Proclamation de Marrakech, les pays développés réaffirment leur objectif de mobiliser 100 milliards de dollars par an d'ici 2020 pour soutenir l'action climatique par les pays en développement. Tous les pays appellent enfin les acteurs non étatiques à se joindre à la lutte contre le changement climatique.

Parallèlement aux négociations, la Conférence de Marrakech qui a duré près de deux semaines a porté sur diverses actions et initiatives prises par les gouvernements et la société civile pour faire face au changement climatique.

Jeudi, la COP 22 a lancé le 'Partenariat de Marrakech pour l'action globale pour le climat' afin d'intensifier les efforts de coopération entre les gouvernements, les entreprises et la société civile dans le but de promouvoir un développement résilient et à faibles émissions de gaz à effet de serre.

« Nous avons besoin de tout le monde », a déclaré jeudi le Secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, avant de quitter Marrakech.

Maroc

Southampton - Le but à la Maradona du Marocain Sofiane Boufal

Sofiane Boufal a donné la victoire à Southampton ce samedi lors de la 9è journée de la… Plus »

Copyright © 2016 UN News Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.