22 Novembre 2016

Centrafrique: Les Groupes armés seront tenus pour responsables des violences à Bria

Photo: ONU/Catianne Tijerina
Des Casques bleus servant au sein de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA).
communiqué de presse

Bangui, 21 novembre 2016 - La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) appelle à la fin immédiate des affrontements  qui ont éclaté lundi à Bria, entre les éléments armés du FPRC et de l’UPC,  soulignant que les deux groupes seront tenus pour responsables des violences, en particulier sur les populations civiles.

La MINUSCA met également en garde ces groupes armés contre toute attaque visant son personnel, ses installations et celles qu’elle protège, précisant que tout acte hostile aura une réponse appropriée. Ce lundi, la base de la MINUSCA a été la cible de tirs de la part d’éléments du FPRC avant que les casques bleus ne ripostent et ne les expulsent de la zone. Par ailleurs, un casque bleu a été légèrement blessé sur un autre terrain.

La MINUSCA a pris des mesures robustes pour protéger les civils sur place et les casques bleus patrouillent dans la ville de Bria afin de rassurer la population  et pour protéger les sites déplacés. Le bureau régional de la Mission est également en contact avec les responsables locaux et traditionnels afin d’amener les belligérants à mettre fin aux affrontements. Les agences des Nations Unies planifient une réponse humanitaire.

Par ailleurs, la MINUSCA  a pris des mesures de sécurité pour que les combats entre FPRC et UPC ne s’étendent à d’autres localités dans la région.

En savoir plus

La MINUSCA salue les engagements des bailleurs estimés à plus de deux milliards de dollars

17 novembre 2016 – La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation… Plus »

Copyright © 2016 MINUSCA. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.