22 Novembre 2016

Afrique: Le Maroc signe plusieurs accords de coopération bilatérale avec le Madagascar

Photo: XVIe Sommet de la Francophonie - Antananarivo 2016
Arrivée du roi Mohammed VI à Ivato

Après l'Ethiopie, première étape de cette deuxième partie de la tournée du Roi du Maroc en Afrique subsaharienne l'ayant déjà menée au Rwanda et en Tanzanie, le Roi du Maroc, SM. Mohammed VI s'en est allé fouler le sol malgache, pour la première fois, comme sur les traces de son grand-père, le roi Mohammed V qui avait été exilé par les autorités coloniales françaises dans les années 1950, dans le centre de la Grande île, pour résider à l'hôtel des Thermes pendant plus de deux ans avant de revenir au Maroc en novembre 1955, en tant que roi du Maroc.

Certes, le Souverain marocain qui avait reçu, quelques jours plus tôt dans son Royaume, le président malgache Hery Rajaonarimampianina venu participer au sommet des chefs d'Etat à la COP22 de Marrakech, entame une visite officielle à Madagascar, qui est autant diplomatique qu'économique.

Non seulement, Mohamed VI va participer au sommet de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF) qui se tient du 22 au 27 novembre à Antananarivo, mais il entend, comme pour les précédentes escales africaines, ouvrir une nouvelle page qui s'écrira en deux chapitres: l'un économique, à travers la signature de 22 conventions et accords de coopération bilatérale, et un autre politique, dans la perspective de la réintégration du Maroc dans l'Union africaine, Madagascar ayant suspendu sa reconnaissance de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) en avril 2005, lors d'un voyage officiel au Maroc de l'ancien président malgache Marc Ravalomanana, pour s'en remettre au processus des Nations unies.

Ainsi, au deuxième jour de sa visite à Antananarivo, le Roi Mohamed VI a présidé en compagnie du président de la République de Madagascar, M. Hery Rajaonarimampianina, la cérémonie de signature de vingt-deux conventions et accords de coopération bilatérale qui concernent divers secteurs d'activité et visent le renforcement du partenariat entre les Patronats des deux pays, ainsi que le cadre juridique régissant la coopération bilatérale.

Des accords qui portent sur la valorisation et la sauvegarde du canal des Pangalanes, ainsi que sur les domaines de l'agriculture, des banques, de la fonction publique, de la jeunesse et des sports, des impôts, des énergies renouvelables, de l'enseignement et de la formation professionnelle.

Faut-il rappeler qu'au terme des entretiens qu'ils ont eu, lundi au Palais présidentiel à Antananarivo, le président malgache a décoré le Souverain marocain de la Grande-Croix de 2ème classe de l'Ordre National, la plus importante décoration honorifique malgache décernée par le président de la République aux Chefs d'Etat étrangers et que SM. le Roi du Maroc a honoré le président malgache du Wissam Al Mohammadi, la plus haute distinction du Royaume, avant que les deux Chefs d'Etat n'échangent des présents symboliques.

En savoir plus

Visite de S.M le Roi à Madagascar

Le Souverain devait procéder hier à la pose de la première pierre d'un grand hôpital et d'un… Plus »

Copyright © 2016 Agence Nouakchott d'Information. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.