23 Novembre 2016

Afrique du Nord: SIDA - L'Algérie parmi les pays ayant réussi à endiguer la maladie

Alger — L'Algérie compte parmi les pays ayant réussi à endiguer la propagation du virus HIV Sida et s'inscrit désormais dans la réalisation des Objectifs du développement durable (ODD), a indiqué mercredi le représentant de l'Onusida en Algérie, Adel Zeddam.

Intervenant lors d'une conférence de presse animée autour de l'initiative "el yed fel yed" (main dans la main), initiée depuis par la chaîne III de la Radio algérienne dans le cadre de la lutte contre la maladie du Sida, le représentant de l'agence onusienne s'est félicité du fait que l'Algérie ait réussi à maîtriser la propagation de cette redoutable pathologie et à réaliser ainsi l'un des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD).

Ce faisant, l'Algérie s'est inscrite dans l'ère de la réalisation des ODD, lesquels prévoient, entre autres défis, de mettre définitivement fin à cette épidémie à l'horizon 2030.

Le même responsable a fait savoir que quelque 10.300 cas de Sida ont été recensés par le laboratoire national de référence depuis l'apparition de la maladie en Algérie en 1985, dont 500 nouvelles infections répertoriées au 30 septembre 2016.

Pour le représentant du Fonds des Nations Unies pour l'Enfance (UNICEF), Marc Lucet, l'Algérie est en mesure d'atteindre les ODD en matière de lutte contre le Sida, insistant sur la nécessité d'une "connaissance juste" des modes de transmission de la maladie, à travers l'information que doivent relayer les médias, l'école, la famille et la société.

Allant dans ce sens, la représentante du Fonds des Nations Unies pour la Population (FNUAP), Badiâa Haddouche, a souligné l'importance d'une "information fiable", d'autant que celle-ci s'adresse à un public essentiellement jeune, d'où le rôle des réseaux sociaux dans ce sens, a-t-elle ajouté.

Pour la Coordinatrice nationale du programme ONU-Femmes en Algérie, Imane Hayef, la lutte contre le Sida ne saurait aboutir sans l'élimination de l'inégalité entre hommes et femmes.

Expliquant l'implication de la Radio algérienne pour endiguer la propagation du Sida, le journaliste Yazid Hamadouche, en charge de l'initiative "el yed fel yed", a évoqué "une aventure humaine unique" qu'il mène depuis six ans et pour laquelle sont mobilisés, aux côtés des médias, des artistes, des représentants de la société civile, des organismes nationaux et internationaux.

Pour l'édition actuelle, les organisateurs prévoient de reconduire, samedi prochain, l'action consistant en une chaîne humanitaire qui sera formée symboliquement à travers le territoire national, de même qu'un gala artistique, prévu jeudi 1er décembre à la salle Atlas de Bab-El-Oued (Alger).

Outre la chaîne III, les chaînes I et II sont également engagées à travers des grilles de programmes spécialisées étalées sur plusieurs jours, dans la démarche de sensibilisation et d'information sur les dangers du Sida.

Algérie

Médias - Le pays ouvre la porte à l'existence officielle des chaînes privées

Alors que le secteur de l'audiovisuel algérien était monopolisé par l'Etat depuis des… Plus »

Copyright © 2016 Algerie Presse Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.