6 Décembre 2016

Algérie: Véhicules - Nouveau système de contrôle technique dès 2017

Alger — Un système informatique de contrôle technique de véhicules sera introduit en 2017 pour améliorer la qualité du contrôle et réduire l'intervention humaine dans ces opérations, a indiqué mardi le directeur de l'Etablissement national de contrôle technique (ENACTA), Abdallah Laghrieb.

L'objectif est d'aboutir à "un contrôle fiable et de qualité à travers la réduction de l'intervention du facteur humain dans cette opération de contrôle", a souligné M. Laghrieb sur les ondes de la Radio nationale.

Selon lui, l'introduction de ce système fait suite à la constatation de pratiques irrégulières de certaines agences de contrôle de véhicules.

Pour lui, seul ce système informatique de contrôle pourra contrecarrer ces irrégularités et les pratiques de "complaisance" et de "favoritisme" menées par certaines agences de contrôle.

A une question sur les prix des prestations de contrôle technique des véhicules qui devraient augmenter de 30% à partir de 2017, M. Laghrieb a indiqué que cette révision à la hausse était inéluctable étant donné que ces tarifs n'ont pas connu de changement depuis près d'une quinzaine d'années.

M. Laghrieb a aussi fait savoir que 340 agences de contrôle sont en activité au niveau national.

Par ailleurs, a-t-il ajouté, 33 agences ont fait l'objet de fermeture provisoire dont la durée varie entre un (1) et six (6) mois, alors que 87 ont reçu des avertissements et 58 autres ont fait l'objet de mise en demeure.

Pour le personnel contrôleur, l'ENACTA a établi 61 avertissements, 37 retraits provisoires d'agrément et 5 retraits définitifs d'agréments.

Algérie

Tripartite sur la Libye - Pour la mise en oeuvre du plan d'action onusien

L'Algérie, la Tunisie et l'Egypte ont réitéré lundi soir au terme de la réunion… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2016 Algerie Presse Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.