15 Décembre 2016

Afrique de l'Ouest: L'accès au crédit reste toujours difficile

Les indicateurs de performance du secteur bancaire sont encourageants. Telle est la conclusion à laquelle sont parvenus mercredi les responsables des établissements financiers togolais et ceux de la Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) lors d'une réunion bilan.

L'activité a maintenu un rythme de progression soutenu atteignant 16% en un an pour se situer à 2000 milliards de Fcfa de total bilan au 30 septembre 2016, sous l'effet principalement du dynamisme dans la collecte des dépôts et celui des titres de placement.

L'encours des dépôts s'est accru à 1.330 milliards.

La rentabilité du secteur affiche un résultat net positif de 5 milliards.

En revanche, l'accès des ménages et des entreprises au crédit reste difficile avec des taux prohibitifs de l'ordre de 8%.

Kossi Ténou, le directeur national de la BCEAO, s'est inquiété de la solvabilité des banques au regard du rythme de dégradation du niveau des fonds propres et de la qualité des risques.

Il recommande le respect des normes prudentielles, notamment, le relèvement du capital social minimum de 10 milliards pour les banques et de 3 milliards pour les établissements financiers (au plus tard le 30 juin 2017).

Il a également insisté sur les effets positifs du BIC (Bureau d'information sur le crédit).

Togo

Mobilisation de l'opposition à Lomé avant une rencontre de la Cédéao

Au Togo, l'opposition s'est une nouvelle fois mobilisée, ce jeudi à Lomé. Une occasion pour la… Plus »

Copyright © 2016 Togonews. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.