16 Décembre 2016

Afrique de l'Ouest: Méga-financement de l'AFD

L'AFD (Agence française de développement) vient d'accorder une ligne de crédit de 100 millions d'euros à la BOAD (Banque ouest africaine de développement), dont le siège est à Lomé.

Les fonds sont destinés à consolider l'activité concessionnelle en faveur de projets auprès de ses Etats-membres et de mettre en place une fonction de pilotage financier.

Un protocole avait été signé en ce sens en septembre dernier à Paris entre Christian Adovelande, le président de la BOAD, Michel Sapin, le ministre français de l'Economie et des Finances, et Rémy Rioux, le directeur général de l'AFD.

La BOAD, institution commune de financement des Etats de l'Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA), a pour mission de promouvoir le développement équilibré de ses Etats membres que sont le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d'Ivoire, la Guinée Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo et de réaliser l'intégration économique de l'Afrique de l'Ouest.

La Banque intervient sous forme de prêts directs à long, moyen et court termes, octroie des lignes de refinancement aux banques locales pour assister les petites et moyennes entreprises, accorde des financements pour les études de faisabilité de projets ou les études d'ingénierie et garantit des emprunts obligataires.

Pour faire face aux exigences du marché et mieux accompagner les Etats et le secteur privé de l'Union, la BOAD a exploré d'autres axes et s'est positionnée sur le court terme, l'assistance, le conseil financier, les arrangements de financement, et le financement de projets éligibles au Mécanisme de Développement Propre (MDP).

Pour financer son activité, la BOAD dispose non seulement d'un réseau de coopération constitué de bailleurs de fonds internationaux, d'Etats européens et asiatiques mais également d'un programme annuel d'émission de titres de créances.

Son capital est passé de 350 en 2000 à 1155 milliards de FCFA en 2015 et ses fonds propres de 82 à 618,7 milliards de F cfa sur la même période.

Forte de son expérience du marché financier régional, la BOAD a désormais une notation internationale qui lui permet d'accéder, à titre complémentaire, aux ressources du marché financier international. Ces différentes interventions traduisent la volonté de la BOAD de s'adapter à son environnement et de se maintenir aux côtés des populations de la zone UEMOA afin de relever les multiples défis du développement sous-régional.

Le volume des approbations de prêts s'élève à 522,3 M Fcfa pour 2016.

Le montant des engagements cumulés de la BOAD depuis le démarrage de ses activités opérationnelles en 1976, se situe désormais à 4 340,1 milliards de pour 1036 opérations.

Togo

Un climat de tension et de peur règne dans la capitale

Tension et climat de peur règnent à Lomé alors qu'une nouvelle manifestation de l'opposition… Plus »

Copyright © 2016 Togonews. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.