22 Décembre 2016

Angola: Le pays dispose des informations sur le contrôle du développement durable

Luanda — L'Angola a déjà à l'heure actuelle quelques informations pour lancer les bases pour le suivi des Objectifs de Développement Durable, a déclaré ce jeudi, à Luanda, le directeur général de l'Institut National de la Statistique (INE), Camilo Ceita.

Camilo Ceita a fait cette déclaration, lors de la présentation du premier Rapport de base des Indicateurs d'Enquête Multiples et de Santé 2015-2016, dénommé (IIMS 2015-2016) et la projection de la population 2014/250, établie par l'institution qu'il dirige.

Selon lui, ces informations sont limitées en termes de nutrition, la mortalité infantile, l'éducation et l'alphabétisation, l'égalité, l'accès à l'eau potable et l'électricité, l'emploi/ chômage, ainsi que la promotion de l'industrie et de l'infrastructure résiliente.

Ces mêmes informations, a-t-il encore souligné, doit également inclure des données sur la réduction des inégalités internes régionales, ainsi que les villes et les établissements humains inclusifs.

Il a ajouté que pour postuler à la catégorie de Pays à Revenu Moyen, outre l'indicateur macroéconomique, qui est le Produit Intérieur Brut, dont l'Angola a déjà les exigences minimales, avec le recensement de 2014, les IIMS et les enquêtes qui suivront les actuelles données, permettent d'espérer que l'on atteigne rapidement le minimum dans la question liée à la mortalité infantile et l'accès à l'éducation.

D'autre part, ce responsable a informé que durant le premier trimestre de 2017, l'INE et ses partenaires vont tout faire pour présenter le rapport principal IIMS, qui comprend plus d'indicateurs que ceux présenté jusqu'à présent.

La projection de la population pour la période 2014/2050 vise à fournir des informations ventilées sur l'évolution de la population angolaise par groupe d'âge, le sexe et la région de résidence.

Pour ce travail, l'INE a compté avec la collaboration du Ministère de la Santé, de l'assistance technique du Fonds des Nations Unies pour l'Enfance (UNICEF), de l'ICF International, à travers le Programme des Enquêtes Démographiques et de Santé, ainsi que le Fonds des Nations Unies pour la Population (FNUAP).

Angola

La ministre pour plus d'investissements dans l'éducation pour la santé

La ministre de la Santé, Sílvia Lutucuta, a déclaré samedi dernier, à Luanda, qu'il y… Plus »

Copyright © 2016 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.