24 Décembre 2016

Togo: Le pays redouble d'énergie

Le taux d'électrification est passé de 18% en 2005 à 33% en 2015. Et les autorités poursuivent le programme de modernisation à coup de milliards. Raccordement des foyers et installation d'éclairage public sont programmés dans les secteurs urbains et en zone rurale.

Jeudi à Abobo (35 km de Lomé), le ministre de l'Energie, Marc Ably-Bidamon a inauguré un nouveau réseau de raccordement de 200 habitations et l'installation de 60 lampadaires.

Un investissement de 120 millions de Fcfa souhaité par le président Faure Gnassingbé.

Les travaux à Abobo sont l'illustration de la volonté des pouvoirs publics d'aller vite dans leur politique d'électrification. Une nécessité pour assurer croissance et développement.

Selon M. Bidamon, si le programme se poursuit au rythme prévu, le Togo parviendra à un taux d'électrification de plus de 50% à l'horizon 2020 et de 90% en 2030.

Togo

Les félicitations du raïs égyptien à Faure Gnassingbé

Le président égyptien Abdel Fattah Al-Sissi a adressé mardi ses félicitations à Faure… Plus »

Copyright © 2016 Togonews. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.