24 Décembre 2016

Togo: Les délinquants ne pourront plus jouer à saute-frontière

Afin de lutter plus efficacement contre la criminalité transfrontalière, le Togo et le Burkina-Faso ont mené pendant 4 jours de patrouille dans la zone Cinkassé-Mandouri-Kombienga.

Les forces de sécurité des deux pays, dirigées par Yark Damehane pour le Togo et Simon Compaoré pour le Burkina, se sont déclarées satisfaites des résultats.

Côté togolais, 97 personnes, dont 2 soupçonnées de braquages, ont été interpellés. 47 suspects ont été interceptés par la police et les soldats du Burkina-Faso.

'Nos deux pays doivent conjuguer leurs efforts pour garantir la sécurité de la population', a déclaré Simon Compaoré.

Le ministre togolais de la sécurité Yark Damehane a prévenu que la coopération sécuritaire signifiait la fin de l'impunité pour les délinquants qui ne pourront plus jouer à saute-frontière pour échapper aux forces de l'ordre.

Togo

Probable reprise des discussions avec les enseignants

Une délégation du Conseil national du dialogue social (CNDS) conduite par son président,… Plus »

Copyright © 2016 Togonews. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.