27 Décembre 2016

Togo: Réponses justes et adaptées aux besoins prioritaires

La revue annuelle des interventions du ministère du Développement à la base et les actions prévues pour 2017 ont été présentées mardi à Lomé.

L'un des instruments majeurs qui permettent de concrétiser sur le terrain et auprès des populations à faible revenu la stratégie nationale de lutte contre la pauvreté est la politique de développement à la base initiée par le gouvernement.

Depuis près d'une décennie, la dynamique participative a largement favorisé une réduction des inégalités.

La politique menée apporte des réponses justes et adaptées a des besoins jugés prioritaires par les populations elles-mêmes et de ce fait contribue à réduire progressivement les disparités.

Le pilotage de cette stratégie, confiée au ministère du Développement à la base de l'Artisanat, de la Jeunesse et de l'Emploi des jeunes, contribue à la mise en œuvre d'une vision commune pour un développement inclusif et solidaire au Togo.

Les résultats présentés mardi montrent un taux d'exécution moyen de 90% et un taux de décaissement de l'ordre de 91%. Excellentes moyennes.

Le ministère a mené de nombreuses actions relatives à l'amélioration du cadre et des conditions de vie des communautés à la base, à l'inclusion financière, via le FNFI et à la promotion de la jeunesse.

Il faut également noter les efforts menés en direction des jeunes, de l'emploi, de l'entreprenariat et de l'artisanat.

'Au regard des progrès significatifs réalisés, malgré les défis multiples, je voudrais vivement saluer toutes les communautés à la base, les partenaires au développement, les responsables et personnels des ministères et tous les autres acteurs du privé et de la société civile, pour l'engagement de taille aux côtés du chef de l'Etat qui ont permis d'engranger ces progrès vers un développement socioéconomique accéléré et inclusif de notre pays', a déclaré Victoire Dogbé-Tomegah, la ministre du Développement à la base, lors de son intervention.

En 2017, le ministère entend poursuivre la mise en place des microprojets d'infrastructures socio-collectives et économiques qui seront renforcés à travers la convention avec le PUDC, renforcer les filets de protection sociale avec en priorité la protection et l'épanouissement des enfants et l'intégration socio -économique des personnes vulnérables.

Il s'agira aussi de développer l'inclusion économique et financière des populations vulnérables en maintenant l'importance conférée à l'autonomisation économique des femmes et des jeunes et des agriculteurs. Enfin les autorités souhaitent intensifier les moyens d'actions en faveur de l'épanouissement, de l'entreprenariat, de l'employabilité et de l'emploi des jeunes.

Togo

OMS - Le Togo soutient le seul candidat africain

De six (06) candidats en lice au départ pour la Direction Générale de l'Organisation Mondiale de la… Plus »

Copyright © 2016 Togonews. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.