27 Décembre 2016

Congo-Brazzaville: La fausse "rencontre" Sassou Nguesso/Trump qui fait jaser

La présidence congolaise a déclenché une vive polémique en annonçant une rencontre ce mardi entre le président Sassou Nguesso et le président élu des Etats-Unis Donald Trump. Pourquoi une telle annonce?

'Nous appelons le président Trump à recevoir le collectif Sassoufit'

Aux dernières nouvelles et d'après l'agence de presse Reuters, la porte-parole de Donald Trump Hope Hicks a démenti l'existence d'une rencontre entre le président américain élu et le dirigeant congolais Sassou Nguesso. D'après cette porte-parole, il n'y aurait jamais eu de rencontre programmée et il n'y en aurait pas avant le 20 janvier, date de l'entrée en fonction de Donald Trump en tant que nouveau président des Etats-Unis.

L'information avait déclenché des remous en République du Congo. Thierry Moungalla, le porte-parole du président Denis Sassou Nguesso a posté un tweet avec un communiqué en date du 26 décembre 2016 et signé de Firmin Ayessa, Ministre d'Etat, Directeur du Cabinet du Président de la République selon le document. Le dit document mentionne en effet que le président Denis Sassou Nguesso devait rencontrer ce mardi le président élu des Etats-Unis Donald Trump. Le communiqué indique que le président Sassou Nguesso serait reçu en tant que président du comité de haut-niveau de l'Union africaine sur la Libye. Dans la foulée, l'opposition a réagi en parlant de "mauvais signe".

La Deutsche Welle a recueilli la réaction de Andréa Ngombet, Coordinateur du collectif "Sassoufit", un collectif qui exige le départ du pouvoir de Denis Sassou Nguesso

Congo-Brazzaville

Copyright © 2016 Deutsche Welle. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.