4 Janvier 2017

Malawi: Un couloir aérien réservé aux drones pour lutter contre le SIDA

Photo: RFI
Malawi: un couloir aérien réservé aux drones pour lutter contre le sida

C'est une première sur le continent africain. Le Malawi va tester un couloir aérien réservé aux drones pour lutter contre le sida, un projet en partenariat avec l'Unicef. Pendant deux ans, le Fonds des Nations unies pour l'enfance va tester ces engins volants sur ses opérations sur le terrain.

Des drones pour évaluer les dégâts d'une inondation et envoyer de l'aide d'urgence, pour surveiller des récoltes, ou encore pour lutter contre le sida. Selon l'Unicef, les drones pourraient avoir de nombreuses utilisations.

Dans le cadre du dépistage du VIH-sida, cela peut prendre plusieurs semaines pour transférer un échantillon de sang d'un centre de santé à un laboratoire. Selon Andrew Brown de l'Unicef, les drones qui peuvent soulever jusqu'à un kilo pourraient rapidement transporter les échantillons des zones les plus isolées.

« Quand une mère est séropositive, dit-il, il est important d'avoir rapidement le statut de son bébé à la naissance. Avec l'état des routes aujourd'hui cela peut prendre plusieurs semaines pour envoyer un échantillon sanguin dans un laboratoire. Le drone transporterait l'échantillon du centre de santé au laboratoire. Et en quelques jours on aurait le résultat. »

Permettre une réaction plus rapide et peut être moins couteuse, les premiers essais vont avoir lieu dès le mois d'avril avec l'ouverture d'un premier couloir aérien pour effectuer des essais. Long de 40 kilomètres, il couvrira principalement les communautés rurales autour de la capitale Lilongwe. Et si les tests sont concluants, l'utilisation de ces drones pourrait être étendue.

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.