6 Janvier 2017

Centrafrique: Un Casque bleu bangladais tué au nord-ouest du pays

communiqué de presse

Bangui, le 05 janvier 2017 – Un Casque bleu bangladais de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) a été tué mardi à Bokayai, à 25 km au sud-ouest de Bocaranga (nord-ouest de la République centrafricaine), alors que le convoi dont il faisait partie rentrait d’une patrouille dans la région.

Le convoi de casques bleus bangladais revenait de la localité de Koui lorsqu’il a essuyé des tirs d’environ 50 assaillants. Le  chauffeur du véhicule a été mortellement touché à la tête. Les soldats bangladais ont riposté à cette attaque.

La MINUSCA condamne avec fermeté cette nouvelle attaque lâche de l’un de ses Casques bleus  ainsi que toutes les agressions  et provocations contre les Casques bleus. La MINUSCA rappelle que toute atteinte à la vie d’un soldat de la paix peut être considéré comme un crime de guerre et passible de poursuites par la justice nationale ou internationale.

La mort de ce militaire porte à trois le nombre de soldats de la paix de la MINUSCA tués depuis le début de 2017,  alors qu’ils accomplissaient leur noble mission pour le retour d’une paix et d’une stabilité durable en RCA. La MINUSCA présente ses sincères condoléances à la famille du disparu ainsi qu’au peuple et au gouvernement du Bangladesh.

Centrafrique

La MINUSCA condamne les violences à Kembé

La Mission de stabilisation multidimensionnelle intégrée des Nations Unies en République… Plus »

Copyright © 2017 MINUSCA. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.