10 Janvier 2017

Ile Maurice: Chagos-Rencontre le 21 janvier - Les Britanniques en sursis!

Photo: Lexpress.mu
Archipel des Chagos

La prochaine rencontre entre le comité parlementaire sur les Chagos et la délégation britannique en charge du dossier aura lieu le 21 janvier. C'est ce que nous a appris une source officielle au bureau du Premier ministre (PMO), le lundi 9 janvier. La réunion se tiendra cette fois à Londres. Les relations s'étant beaucoup refroidies entre les deux parties depuis novembre 2016, le PMO n'attend plus qu'un communiqué du Foreign and Commonwealth Office pour confirmer la date et le lieu de la rencontre.

Une chose est sûre, toujours selon notre source, Maurice ne cédera à aucune incartade de la part des Britanniques. Si la délégation anglaise reste ferme sur sa décision de ne pas rétrocéder la souveraineté de l'archipel des Chagos à Maurice et de restituer le droit du sol aux Chagossiens, le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth (SAJ), qui préside ledit comité parlementaire, ne s'en remettra alors qu'à l'Organisation des Nations unies. Une décision qu'avait en réalité prise SAJ le 23 novembre 2016.

À l'époque, le comité se réunissait pour statuer sur la prise de position de Londres le 16 novembre, dans le sens d'un veto de la Grande-Bretagne sur un rapatriement des Chagossiens sur leur terre natale en échange d'une énième compensation de Rs 1,8 milliard (40 millions de livres sterling) sur dix ans. Proposition qu'avait rejetée en bloc la partie mauricienne.

Ile Maurice

Parlement - 78 questions toujours sans réponse

Des questions qui méritent des réponses. C'est le point qu'a soulevé l'ancien Whip de l'opposition… Plus »

Copyright © 2017 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.