13 Janvier 2017

Togo: L'Ong Consol PG sensibilise sur la journée des zones humides

Chaque 2 février de l'année est célébré dans le monde entier la journée mondiale de zones humides. Cette journée a été instituée lors de la signature de la convention pour la protection des zones humides dans la ville de Ramsar en Iran le 2 février 1971. Au Togo, cette convention a été mise en vigueur le 4 novembre 1995.

En prélude à cette journée, l'ong Coopérative Solidarité Paternê Group (Cosol Pg) a organisé une semaine de sensibilisation à l'endroit des élèves des cantons d'Agouègan et d'Aklakou dans la préfecture des Lacs du 02 au 11 janvier 2017. Il s'agit pour les premiers responsables de cette Ong, de parler de l'environnement en général aux élèves et aux enseignants des dites écoles et expliquer le mécanisme de la protection des arbres en passant par l'élimination des sachets plastiques et la conservation des mangroves du chenal de gbaga.

« Nous nous sommes dits que les élèves sont des potentiels canaux de diffusion de messages et ils constituent en même temps la majeur partie de la population qui sera la relève de demain.

Si nous arrivons à les expliquer tout ceci, dans leur maison respective, ils sont en mesures de l'inculquer de nouveau à leur proche » a expliqué Sam GBEMOU, le responsable Région maritime des projets de Cosol Pg.

Le thème retenu pour l'année 2017 pour la journée des zones humides est : « Des zones humides pour la prévention des risques de catastrophes ». Et pour Cosol Pg, il est important de faire une grande diffusion sur cette journée.

Il s'agit de souligner à travers ce thème, le rôle fondamental que jouent ces zones humides dans l'atténuation des phénomènes météorologiques extrêmes tels que les inondations, les cyclones et les sécheresses.

« C'est pour cette raison que nous lançons un concours de reboisement dans les zones humides des palétuviers à l'endroit des établissement des écoles des cantons d'Aklakou et d'Agouègan.

Et si chaque école arrive à mettre à terre ces palétuviers encore appelés des mangroves, vous verrez que nos rivières, lagunes et autres seront protégé. L'important est que nous respirerons de l'air pur car les mangroves purifient l'air en captant le CO2 », a ajouté Sam GBEMOU de Cosol Pg.

A travers ces travaux, l'Ong prépare la journée du 2 février dont les manifestations se dérouleront à Agokpamé dans le canton Agouègan.

Togo

Istanbul Basaksehir - Adebayor de retour à l'entrainement

Blessé depuis le 9 février dernier à la suite de son premier match avec Istanbul Basaksehir,… Plus »

Copyright © 2017 Télégramme228. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.