17 Janvier 2017

Togo/Cote d'Ivoire: CAN 2017 - Les Eléphants ratent leur entrée

Les Éléphants de Côte d'Ivoire ont raté, hier, leur première sortie de la poule C au stade d'Oyem face aux Éperviers du Togo. Et pourtant, pour ce match, Michel Dussuyer a aligné son équipe type. Gbohouo, Adama Traoré, Aurier, Kanon, Eric Bailly en défense.

Puis Seri, Serey, et Jessie, au milieu. Enfin Kodja Kalou, et Zaha comme trio d'attaque. Mais Serey Die et ses coéquipiers ont abordé ce match, lourds et timorés. Pendant toute la première partie du jeu, les poulains de Dussuyer n'ont pas su intensifier leur niveau de jeu.

Les Éléphants ont été incapables surtout d'apporter des solutions aux couloirs fermés par les Togolais.

En effet, le piège dressé par l'expérimenté entraîneur des Togolais, Claude Leroy, c'est d'avoir réussi à fermer les couloirs, empêchant ainsi les latéraux ivoiriens, Adama Traoré et Serge Aurier, d'alimenter l'attaque ivoirienne, Conséquence.

Le jeu des Éléphants demeurera très pauvre et manquant cruellement de mobilité. Aucun danger dans le camp adverse. Ce sont d'ailleurs les Éperviers qui s'offraient des contre -attaques par moments et qui ont failli faire mouche.

Surtout ce contre de la 29' de jeu de l'attaquant togolais qui a obligé le portier Gbohouo à sortir dans les pieds Jacques Romao pour éviter le pire. Une première mi-temps sans véritable saveur et dont le score vierge au tableau d'affichage illustre bien la qualité de jeu fournie par les deux antagonistes.

A la reprise, Michel Dussuyer décide d'apporter une fraîcheur offensive à son attaque et sort Seri Michael, assez transparent dans son rôle de distributeur, Wilfried Zaha et Kodja Jonathan, sevrés de bon ballons.

L'attaquant d'Aston Villa et celui de Crystal Palace ont d'ailleurs manqué de donner l'avantage aux Éléphants à deux occasions nettes.

Les entrées de Cheick Doukouré à la place de Seri Michael et de celles de Bony à la place de Zaha, puis de Max Gradel pour Kodja donnent un peu plus de mobilité au jeu des Éléphants dans les vingt dernières minutes de la rencontre.

Serge Aurier, à la réception d'un centre, voit sa tête passer à côté des montants du portier togolais Akossi Agassi. Les Éléphants seront finalement contraints au nul.

Les champions d'Afrique perdent ainsi deux points pour ce premier match face au Togo, considéré comme l'équipe la plus faible de ce groupe.

Michel Dussuyer et ses poulains se mettent la pression pour leurs deux prochains matches surtout celui de vendredi 20 janvier prochain contre La Rdc. Les Éléphants n'ont plus droit à l'erreur. Ils le savent plus que quiconque.

Togo

Où est la solidarité des peuples de la CEDEAO au Togo ?

 Il est temps que les peuples de la CEDEAO se mobilisent pour soutenir leurs voisins Togolais dans leur combat pour… Plus »

Copyright © 2017 Le Nouveau Réveil. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.