19 Janvier 2017

Ile Maurice: Chagos - Olivier Bancoult reçoit une réponse de Londres

Photo: Lexpress.mu
Archipel des Chagos

Suspense. Le Groupe réfugiés Chagos (GRC) confirme, par l'entremise de son leader Olivier Bancoult, avoir reçu un courrier de Londres, le 13 janvier. Mais son contenu demeurera confidentiel, du moins jusqu'à samedi, jour où se réunira le GRC au siège de l'organisation, à Pointe-aux-Sables.

Cette réunion est prévue à la veille de la prochaine rencontre officielle entre la délégation mauricienne sur les Chagos et la partie britannique, qui aura lieu à Londres, dimanche.

«L'état-major du groupe analysera le contenu de cette lettre en interne pour décider ensemble de la marche à suivre», a affirmé Olivier Bancoult à l'express, le mercredi 18 janvier. Cette lettre fait suite au courrier adressé par le GRC au haut-commissariat britannique, après la réunion du 21 novembre.

Lors de ce rassemblement, les Chagossiens ont revendiqué le droit de retour sur leur archipel natal, sans contrepartie financière. Ils s'opposent à la proposition de £ 40 millions (Rs 1,8 milliard) de Londres étalée sur dix ans. Offre qui a valu cette réplique cinglante d'Olivier Bancoult: «Notre dignité n'a pas de prix!»

En savoir plus

Chagos-Rencontre le 21 janvier - Les Britanniques en sursis!

La prochaine rencontre entre le comité parlementaire sur les Chagos et la délégation britannique en… Plus »

Copyright © 2017 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.