19 Janvier 2017

Congo-Brazzaville: TIC - Lancement officiel du Salon des technologies de l'information et de l'innovation

Le ministre des Postes et des Télécommunications, Léon Juste Ibombo, a procédé, le 17 janvier, à l'Olympic Palace, au lancement officiel du Salon international des technologies de l'information et de l'innovation dénommé Osiane 2017, qui se tiendra du 11 au 14 avril prochain au Palais des Congrès, sous le haut patronage du Premier ministre, chef du gouvernement. Un lieu des rencontres B2B, expositions de produits et échanges avec les décideurs économiques et politiques.

Ces travaux vont être l'occasion d'amener les acteurs économiques, sociaux et administratifs à tirer le meilleur profit de l'environnement numérique au Congo. Environnement marqué par une conjoncture particulière et des opportunités multiples, favorables à la transformation de l'économie traditionnelle en une économie moderne s'appuyant sur les Technologies.

Les objectifs du Salon sont, entre autres, d'offrir une plateforme d'échanges ; promouvoir les TIC et l'innovation ainsi que découvrir les produits et services des TIC. Ce plan préconise l'établissement de contacts et les échanges d'affaires interentreprises business to business, servir de carrefour de rencontre entre fournisseurs des services et utilisateurs (entreprises, administrations et citoyens), servir d'espace d'échanges entre les pouvoirs et les acteurs économiques, faire valoir les opportunités qu'offrent les TIC pour l'amélioration du climat des affaires, et enfin, faire connaitre les produits et solutions les plus usuels (... ).

« La promotion des technologies de l'information et de la communication, ne peut en aucun cas être l'apanage exclusif du gouvernement. Elle implique la participation de tous les acteurs pour accompagner le développement tant souhaité », a déclaré dans son allocution de circonstance, le ministre des Postes et des Télécommunications, Léon Juste Ibombo, soulignant que Osiane 2017, vient à point nommé. Selon lui, il constitue un cadre idéal pour permettre aux décideurs publics et privés, aux professionnels ainsi qu'aux visiteurs ou aux publics d'échanger et de partager les expériences dans le domaine des TIC.

Au cours de cette cérémonie de lancement, le président de l'association PRATIC, Luc Missidimbazi a présenté Osiane 2017, ses enjeux et ses univers. La directrice du Salon, Dominique Dhello, plusieurs intervenants à savoir : Luc Zanghieri - Alain Ndalla - Roland Ondeli ont animé un exposé sur le thème « Comment le Congo peut libérer son potentiel sur les Technologies et l'innovation ».

En rappel : le Salon Osiane 2017 est une initiative de l'association PRATIC en partenariat avec l'Agence de Régulation des postes et télécommunication électroniques (ARPCE). Créée depuis 2008, PRATIC regroupe les acteurs du développement des TIC en République du Congo et en Afrique. PRATIC, c'est aussi 9 ans de promotion des TIC sous le signe de l'innovation, l'excellence et l'expertise par l'organisation de nombreux évènements tels que le Symposium International du Numérique au Congo (SINUC) en 2010 et la 5ème édition du Salon International des Professionnels de l'Enseignement et des Etudiants du Congo (SIPEEC) dont la dernière en juin 2015.

Congo-Brazzaville

Manifestation contre les dysfonctionnements du CHU de Brazzaville

Un audit réalisé par un cabinet privé congolais a rélevé récemment de nombreux… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.