25 Janvier 2017

Gambie: Un nouveau départ

En nommant avant-hier, vice-présidente de la République, une ancienne ministre du régime du président déchu, le nouveau chef de l'Etat gambien, Adama Barrow, prouve qu'il dirige désormais le pays. Même s'il demeure encore à Dakar au Sénégal pendant que les troupes de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) sécurisent le territoire national.

Non seulement le retour du nouveau président de la République au pays natal est imminent, mais aussi et surtout la nomination de la nouvelle vice-présidente montre que l'une des priorités de la nouvelle gouvernance est la réconciliation nationale. Dans l'entourage d'Adama Barrow, l'on assure que celui-ci a promis la mise en place d'une commission vérité et réconciliation afin qu'il n'y ait pas de chasse aux sorcières contre les partisans du président déchu, Yahya Jammeh.

Cette commission accomplira sa mission en toute responsabilité et transparence, en rétablissant la vérité historique, en évitant de dresser certains Gambiens contre les autres, et en se souciant de promouvoir l'unité nationale pour confirmer le nouveau départ de la Gambie. C'est probablement ce souci de responsabilité et de transparence qui a justifié la mise au point de Halifa Sallah, porte-parole du président de la République avant-hier, au sujet du détournement de 11 millions de dollars durant les deux semaines ayant précédé le départ de Yahya Jammeh.

Le porte-parole présidentiel a réfuté les allégations selon lesquelles les caisses de l'Etat avaient été pillées et ajouté qu'aucun sou n'avait disparu. Les autres priorités du mandat ouvert, à la suite de la prestation de serment d'Adama Barrow le 19 janvier dernier, sont le retour au pays des 45000 Gambiens qui se sont exilés et la construction d'un pont sur le fleuve Gambie au coût de 53,7 milliards de francs. En tout cas, les premiers signes de la gouvernance d'Adama Barrow autorisent tous les espoirs pour la Gambie qui sort d'un régime despotique de 22 ans. Il appartient à ses compatriotes de l'accompagner dans sa mission. De sorte que les fruits tiennent la promesse de fleurs.

Gambie

Les victimes du régime Jammeh veulent le voir un jour traduit en justice

En Gambie, les victimes du régime de Yahya Jammeh s'organisent dans l'espoir de le voir un jour traduit en… Plus »

Copyright © 2017 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.