25 Janvier 2017

Cameroun: Intempéries à Kribi - Un mort et des maisons endommagées

Le bilan du violent vent qui s'est acharné sur la ville le 23 janvier dernier fait état de plus de 200 toitures arrachées.

Plus jamais, elle n'ira chercher sa fille à l'école. Tout comme elle n'utilisera jamais les tabourets dont elle a passé la commande chez le menuisier du quartier. Lucie Klett Nhwengue, a violemment été arrachée à la vie par un orage. La dame de 35 ans sortait de la menuiserie où elle était allée régler la facture de sa commande et se dirigeait à l'école du centre de Kribi où l'attendait sa progéniture quand elle a été fauchée par la mort. Il est 11h30. Le ciel s'assombrit. Aucun oiseau ne chante, ni ne survole la ville. Les quelques motos qui circulent encore, cherchent un abri.

Une dizaine de minutes après, la pluie tombe. Sa durée est estimée à une demi-heure. L'averse est saluée par les populations de la cité balnéaire qui, en ce mois de janvier, subissaient déjà la forte chaleur de la saison sèche. Trois quarts d'heure après la première pluie, une deuxième s'annonce. D'abord de fines gouttes, puis un puissant grondement de tonnerre se fait entendre. La ville est sans électricité. D'après les témoins, un éclair apparaît alors du côté de Dombè, quartier situé à l'entrée Est de la ville. « C'est après l'éclair que le tourbillon est venu », confirme Charles Atangana, un habitant de la ville.

Ce vent était si violent qu'il a arraché tout sur son passage. Des toits de maisons s'envolaient comme des oiseaux dans le ciel. Nombre de cocotiers, manguiers, avocatiers et autres arbres ont complètement été déracinés. C'est donc une des tôles arrachées quelque part qui aurait tué Lucie Klett Nhwengue qui, selon les témoignages des riverains, se battait pour sortir du tourbillon. Le bilan est lourd. Une école primaire sans toiture à Dombè et près de 200 habitations abîmées. Les autorités administratives et judiciaires ainsi que les forces de l'ordre sont immédiatement allés réconforter les sinistrés. De Dombè à Mokolo en passant par le quartier Zaïre, le vent qui est allé se jeter dans la mer, n'a rien laissé sur son itinéraire. « C'est du jamais vu ici à Kribi », fait savoir Nguiamba Kalagan, notable.

Cameroun

Un enfant de deux ans exécuté à Ngaoundéré

Des bandits semblent avoir changé leur mode opératoire en ce qui concerne les prises d'otages dans la… Plus »

Copyright © 2017 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.