26 Janvier 2017

Afrique de l'Ouest: 17 milliards de la Banque mondiale pour le projet d'appui au pastoralisme au Sahel

Saly-Portudal (Mbour) — La Banque mondiale a dégagé une enveloppe de 17 milliards de francs CFA pour financer le Projet d'appui au pastoralisme au Sahel (PRAPS), sur une période six ans, a appris l'APS.

La révélation a été faite mercredi par le directeur des services vétérinaires (DSV), Mbargou Lô, selon qui il s'agit d'accompagner le secteur de l'élevage dans huit pays du Sahel, dont le Sénégal qui ambitionne de faire de ce sous-secteur, un des piliers de son émergence économique et sociale.

S'exprimant lors de la cérémonie de clôture d'un atelier de planification des activités envisagées en 2017 par la Direction des services vétérinaires (DSV), il a précisé que le taux de couverture vaccinale pour les petits ruminants s'élève à 80%, dans la zone d'emprise du PRAPS.

Dans le cadre de ce programme, signale-t-il, il est prévu le recyclage des nouvelles recrues sur l'épidémie-surveillance des maladies animales et l'inspection des viandes qui participe à la sécurisation des aliments.

Mbargou Lô indique que le programme a mis à la disposition des services vétérinaires, des véhicules pour accompagner les structures déconcentrées de la DSV dans l'accomplissement de leurs missions sur le terrain.

Et pour la gestion des vaccins, dit-il, "on a mis à la disposition du ministère de l'Elevage et des Productions animales 70 réfrigérateurs, dont cinquante électriques [...] pour assurer la chaîne de froid, surtout pour les vaccins, afin qu'ils aient une bonne réponse immunitaire, et trois cent glacières".

"Au niveau de ce projet, nous une composante extrêmement importante, à savoir la composante +santé animale+, à côté d'autres composantes, comme la gestion des ressources naturelles, l'appui à l'accès aux marchés et le problème des infrastructures qui consiste à construire des parcs à vaccination", a indiqué Dr Lô.

Les parcs à vaccination permettent non seulement de sécuriser les opérations vaccinales, mais aussi de disposer d'un bon taux de couverture vaccinale, a-t-il déclaré, ajoutant que le PRAPS va permettre de construire des marchés à bestiaux, des pistes pour désenclaver certaines zones, sans compter le volet hydraulique et pastoral.

Afrique de l'Ouest

Le groupe AllAfrica Global Media célèbre la femme africaine sur les rives du fleuve Niger

Le Groupe AllAfrica Global Media dans sa volonté habituelle de participer au développement communautaire… Plus »

Copyright © 2017 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.