28 Janvier 2017

Soudan: Quelles sont les raisons du retour de l'opposant Sadek al-Mahdi?

Devant près de 6000 partisans, Sadek al-Mahdi a prononcé un discours « fort » appelant au dialogue politique quelques heures après son retour d'exil jeudi 26 janvier. Le retour de l'opposant historique au régime de Omar el-Béchir intervient à un moment crucial de la vie politique du Soudan.

Les proches de Sadek al-Mahdi au sein du parti Oumma restent discrets à propos des raisons du retour de l'opposant historique après deux ans et demi d'exil volontaire au Caire. Ils se bornent à répéter les mots prononcés lors du discours de retour du chef du parti : « dialogue » et « opposition pacifique ».

Pour le moment, l'homme de 81 ans ne dévoile pas son programme. « A ce stade, nous n'avons aucune information sur un accord qui aurait pu être passé entre al-Mahdi et le pouvoir », assure un politologue soudanais. Pour ce spécialiste, le retour de l'opposant est déjà un indicateur d'ouverture à l'égard de l'opposition.

D'ailleurs, le parti au pouvoir a salué le retour d'un « homme symbolique au Soudan » même si des intimidations ont été remarquées à l'aéroport.

Une période difficile

Le retour de Sadek al-Mahdi coïncide avec une période difficile dans le pays. Et pour cause : le dialogue politique est bloqué et la situation économique et sociale est tendue.

Mais, le Parlement a validé il y a un mois la création d'un poste de Premier ministre. Un poste qui a existé par le passé, occupé par Sadek al-Mahdi lui-même en 1989 lors du coup d'Etat du président el-Béchir.

Depuis, en l'absence d'un pouvoir exécutif indépendant, l'opposant historique avait refusé plusieurs fois d'intégrer le gouvernement.

Soudan

10 ans après, des réfugiés du Darfour rentrent au Soudan

Ils avaient fui le Darfour au plus fort de la crise, il y a 10 ans, pour aller en Centrafrique, alors presque stable.… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.