30 Janvier 2017

Afrique: Ouverture lundi à Addis Abeba du 28ème sommet de l'UA

Photo: Foreign and Commonwealth Office
Moussa Faki Mahamat du Tchad, nouveau président de la Commission de l’Union africaine (UA)

Addis — Le 28ème sommet de l'Union africaine (UA) s'ouvre lundi dans la capitale éthiopienne, Addis-Abeba, et se penchera sur plusieurs axes notamment ceux relatifs à la réforme de l'organisation panafricaine, l'élection du nouveau président de la commission ainsi que sur d'autres questions liées à la paix et la sécurité. Le thème principal choisi pour ces assises ordinaires est :

Lors des travaux de ce sommet, auquel prend part le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, en sa qualité de représentant du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, les chefs d'Etat et de Gouvernement africains donneront, toutefois, la priorité au dossier de la réforme de l'organisation panafricaine.

Les dirigeants africains devront se prononcer sur les propositions formulées dans le cadre de cette réforme par le président rwandais, Paul Kagamé, à qui ce dossier a été confié lors du sommet de Kigali tenu en juillet 2016.

Les Etats membres cherchent à adapter l'organisation panafricaine aux nouvelles exigences en matière d'organisation en vue de donner un nouveau souffle à l'UA pour qu'elle soit plus efficace et plus efficiente.

Outre la réforme de l'Union, il sera également question de l'élection du président de l'UA pour l'exercice 2017, ainsi que du nouveau président de la Commission de l'Union africaine, en remplacement de la Sud-africaine, Dlamini-Zuma, élue en 2012.

Cinq candidats sont en lice, il s'agit des ministres des Affaires étrangères du Tchad Moussa Faki Mahamat, du Kenya Amina Mohamed, du Botswana Pelonomi Venson-Moitoi, de la Guinée Equatoriale, Agapito Mba Mokuy et de l'ancien ministre sénégalais, Abdoulaye Bathily.

Les chefs d'Etat et de Gouvernement devront également choisir le vice-président et les huit Commissaires qui composent la Commission. D'autres sujets concernant l'économie et le développement seront aussi abordés par les dirigeants africains qui accordent une grande importance aux projets socio-économiques de l'organisation notamment ceux inscrits dans le cadre de l'agenda 2063.

Les questions de sécurité et de paix ne seront négligées pour autant vu qu'elles sont au centre des préoccupations de l'Afrique, les Etats membres s'étaient engagés à renforcer la coopération au sein de l'organisation pour faire face aux menaces sécuritaires.

D'autres points sont également inscrits à l'ordre du jour de ce sommet dont l'examen de la demande d'adhésion du Maroc à l'UA.

En savoir plus

UA - Ouverture du 28e sommet des chefs d'Etat

Le retour du Royaume du Maroc à l'Union Africaine (UA) 33 ans après, l'élection du président… Plus »

Copyright © 2017 Algerie Presse Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.