31 Janvier 2017

Maroc: Les Seychelles affirment leur soutien au retour du Maroc au sein de l'UA

Victoria Seychelles — Le Président des Seychelles Danny Faure a pris une position de réconciliation au cours du débat pour la réadmission au sein de l'Union africaine lors de la 28e Session ordinaire du Sommet de l'Union africaine à Addis-Abeba qui se termine aujourd'hui 31 janvier.

D'après un communiqué de la présidence, « le président Faure a répété que le retour du Maroc à l'UA représente une opportunité historique pour la résolution de la question du Sahara occidental qui traîne depuis des décennies ».

Lors d'une brève intervention le Président Faure a assimilé l'UA à une famille où le Maroc et le Sahara occidental étaient des membres de cette famille.

À ce titre, il a expliqué que la question de l'avenir du Sahara occidental, qui cherche l'autodétermination, devrait être traitée comme un différend familial, de manière équitable qui satisfasse les deux membres de la famille.

Cette attitude prospective et révolutionnaire adoptée par le président Faure a été reprise par la majorité des autres Etats membres de l'UA qui ont soutenu que le retour du Maroc à l'UA faciliterait la résolution de la question du Sahara Occidental.

Le Maroc a reçu le soutien de 39 des 52 États membres et devient ainsi le 55e État membre du Panafricain.

Maroc

CHAN 2018 - Le Maroc abrite la 5e édition

La compétition sera organisée dans le pays, du 12 janvier au 4 février 2018, en lieu et place du… Plus »

Copyright © 2017 Seychelles News Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.