2 Février 2017

Gambie: l'Espoir retrouvé des jeunes avec le nouveau président

En Gambie, les jeunes attendent beaucoup du nouveau président. La coalition qui a porté Adama Barrow au pouvoir a présenté un programme sur trois ans.

A l'ombre d'un manguier, Ibrahima et Muhammed imaginent l'emploi de leurs rêves autour d'une tasse de thé vert. Grâce à son diplôme, Ibrahima aurait aimé être un électricien de renom. Mais faute de relations et de débouchés, ce jeune de 26 ans cumule les petits boulots, de manière sporadique.

« Le précédent régime était corrompu, dit-il. Parce que pour obtenir un emploi, cela ne dépend pas des compétences mais il faut être pistonné. C'est pourquoi beaucoup de jeunes choisissent l'émigration clandestine : ils cherchent de meilleures conditions de vie, c'est mieux que de rester assis ici à rien faire. Les seules opportunités, c'était d'intégrer l'armée. Cela ne m'a jamais fait rêver. Donc je reste là, à chômer. »

Muhammed lui, est agriculteur. Il produit de l'arachide. Ce paysan attend du nouveau gouvernement, un soutien plus prononcé en matière d'équipement, du milieu rural : « Je survis grâce à l'agriculture. Je cultive surtout de l'arachide. Mais je manque de matériel et d'engrais. La plupart du temps, mes récoltes sont mauvaises parce que je n'ai pas accès aux fertilisants. Le gouvernement ne s'est jamais intéressé à cette question. »

Les attentes autour de l'emploi des jeunes sont fortes. La coalition qui a porté Adama Barrow au pouvoir a présenté un programme sur trois ans. Avec pour priorités, le développement du tourisme et de l'agriculture.

Gambie

Le vice-président de la BM attendu vendredi en Gambie

Le vice-président de la Banque mondiale pour la région Afrique, Makhtar Diop, se rendra en Gambie… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.