4 Février 2017

Zimbabwe: Le pasteur Evan Mawarire inculpé

Photo: Evan Mawarire/Facebook
Evan Mawarire.

Au Zimbabwe, le pasteur Evan Mawarire, un des leaders de la contestation contre le président Robert Mugabe, a été officiellement inculpé. Il comparaissait vendredi 3 février devant un tribunal d'Harare. Mawarire a été arrêté mercredi soir à l'aéroport alors qu'il revenait des Etats-Unis où il a passé 6 mois. A l'époque Mawarire avait dit avoir fui le pays craignant pour sa vie.

A peine arrivé dans le pays et Mawarire est déjà inculpé. Il est accusé de « tentative de subversion d'un gouvernement constitutionnellement élu ». Et « d'incitation à la violence ». Il lui est reproché d'avoir appelé et organisé des manifestations contre le régime.

En effet l'année dernière, le pays au bord de l'asphyxie économique avait été secoué par une vague de rassemblements et de grèves. Vendredi, le magistrat a conclu qu'organiser un boycott ou une résistance allait l'encontre la Constitution et constituait un délit.

Celui qui s'est fait connaître pour avoir lancé le mouvement This Flag, « ce drapeau », sur les réseaux sociaux, reste donc en détention. Il comparaîtra à nouveau le 17 février.

En attendant, son avocat Harrison Nkomo a indiqué qu'il allait faire appel auprès de la haute cour et demander une libération sous caution.

Zimbabwe

Remaniement ministériel attendu sur fond de guerre de faction

Au Zimbabwe, Robert Mugabe a annoncé samedi soir qu'un remaniement ministériel allait avoir lieu cette… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.