6 Février 2017

Afrique: Nasser Bourita s'oppose à la reconnaissance la RASD

Alors que le Maroc vient de réintégrer l'Union africaine à Addis Abeba où environ 39 chefs d'Etat africains sur 54 se sont prononcés en faveur de ce retour, le ministre des Affaires étrangères Nasser Bourita a fait, le week-end dernier, une déclaration signifiant que son pays ne reconnaîtra jamais la République arabe sahraouie démocratique.

« Non seulement le Maroc ne reconnaît pas et ne reconnaîtra jamais cette entité fantoche mais il redoublera d'efforts pour que la petite minorité de pays, notamment africains, qui la reconnaissent encore, fassent évoluer leurs positions dans le sens de la légalité internationale et des réalités géopolitiques », a précisé Nasser Bourita, tout en arguant que le retour du Maroc au sein de l'UA ne changera rien dans leurs positions immuables, spécialement en ce qui concerne la marocanité du Sahara. D'autant plus, le royaume avait quitté l'organisation en 1984 pour protester contre l'admission de la République arabe sahraouie démocratique, proclamée par le Front polisario au Sahara occidental, un territoire que Rabat contrôle dans sa grande majorité et considère comme sien.

En effet, pour le ministre marocain des Affaires étrangères, la reconnaissance d'un pays est un acte libre éminemment souverain de la part d'un Etat, notamment au plan du droit international. « Le problème de la RASD n'est pas seulement avec le Maroc, mais avec les deux tiers des Etats membres de l'UA qui ne reconnaissent pas cette entité. Cette situation anormale est aujourd'hui dévoilée. Car, le retour du Maroc au sein de l'UA est un défi direct à la présence du Polisario au sein de l'UA », a ajouté, le ministre marocain.

Maroc

CAF Ligue des champions - Une finale WAC - Al Ahly

Avec 4 équipes du nord du continent en demi-finales, il était difficile de passer à… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.