8 Février 2017

Algérie: Le doyen de la musique andalouse Ahmed Moulay Benkrizi n'est plus

Mostaganem — Le doyen de la musique andalouse, Hadj Ahmed Moulay Benkrizi, est décédé mardi à Mostaganem à l'âge de 86 ans suite à une longue maladie, a-t-on appris de sa famille.

Le corps du défunt a été inhumé après la prière d'El Asr au cimetière de Sidi Benhaoua de la ville de Mostaganem.

Né en 1931 à Mostaganem, feu Ahmed Moulay Benkrizi est considéré comme le doyen de la musique andalouse dans cette ville, influé par l'école algéroise "Es-Sanâa" où il avait fait ses études.

Il rejoignit, après l'indépendance en 1967, le club Hilal dont la création remonte à 1912 et qui regroupait des personnalités artistiques et culturelles de Mostaganem dont Hadj Bouzidi Benslimane Benghali, Hassaine Chalabi Lahouari et Benkritli.

Le défunt contribua, en 1973, à la création de l'association culturelle du hillal devenant la première école de musique andalouse à Mostaganem, qui a vu naître des talents dans ce genre et celui du chaâbi, tels que Mohamed Hamidia, Noureddine Benatia, Mahfoud Belkhalfa, Djillali Benbouziane, Ghlamallah Abdelkader.

Il participa en outre à de nombreux festivals locaux, nationaux et internationaux et fut aussi président d'honneur de l'association "Ibn Badja" de musique andalouse de Mostaganem.

Algérie

Casques bleus tués en RDC - La MONUSCO confrontée à de gros «défis» logistiques

La mission de l'ONU en RDC a rendu hommage lundi à Beni à ses 14 casques bleus tanzaniens tués… Plus »

Copyright © 2017 Algerie Presse Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.