8 Février 2017

Congo-Brazzaville: Une nouvelle coordination des associations congolaises en France

À l'issue de deux ans de consultations associatives en France, une nouvelle coordination vient d'être structurée : « Coordination d'Appui aux Projets de Solidarité internationale des associations issues des migrants du Congo Brazzaville, en sigle CAPCOS », adhérente au FORIM

Officiellement, CAPCOS était mise en place depuis l'assemblée constituante du 12 mars de l'an dernier. Mais, en raison de la recherche d'une cohésion peu aisée entre 39 associations congolaises en France, il a fallu la tenue d'une dizaine de réunions dont les premières avaient débuté sous l'égide du FORIM en janvier 2014. Après toutes ces péripéties, CAPCOS a obtenu, en décembre 2016, son immatriculation à la préfecture de Paris, dont l'annonce n'a été publiée au Journal Officiel qu'en janvier 2017.

« Dans un climat apaisé, enfin, nous disposons d'un bureau élu pour 2 ans », confie Ernest Moussoki, délégué général de la coordination, président de l'association Adelia domiciliée en Ile de France.

Un bureau resserré où le délégué général sera entouré de cinq autres délégués. Il s'agit de : Philippe Mayala, Fidèle Bayakimissa, Constance Bouetoumoussa, Lucienne Bayonne-Mavoungou et Philomène Moussounda.

CAPCOS est une coordination apolitique, ouverte à toutes les associations de la diaspora congolaise de France régies sur les fondements de la loi du 1er juillet 1901.

Elle démarre avec, en son sein, 21 associations reflétant la volonté et la persévérance des thèmes retenus, à savoir « la solidarité internationale » et du « vivre ensemble en France », précise Ernest Moussoki, heureux d'avoir mené à terme ce projet.

Cette coordination sera l'unique interlocutrice du Congo auprès du FORIM.« Elle s'adresse en priorité aux associations congolaises domiciliées en France », souligne le délégué général. Suivant ses statuts, CAPCOS est une plateforme de mutualisation des ressources entre les associations issues de la diaspora congolaise de France.

Elle crée des synergies entre les associations pour renforcer un réseau d'expertises, de compétences et de savoir-faire dans l'élaboration et la réalisation de projets. Enfin, elle accompagne les porteurs de projets à répondre efficacement aux exigences des organismes de financement et des partenaires.

La jeune coordination est désormais en ordre de marche et a pris le cap pour que « le bon vent nous porte jusqu'à notre noble objectif, qui est d'apporter l'appui nécessaire et efficace à chaque association membre qui le sollicitera », précise le délégué général en rappelant aux représentants des associations congolaises que l'assemblée générale de l'année sera tenue en mars.

Congo-Brazzaville

Trop de personnalités politiques derrière les barreaux?

Au Congo-Brazzaville, Paulin Makaya reste en prison. La cour d'appel a confirmé ce mardi 21 mars le jugement de… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.