8 Février 2017

Afrique de l'Ouest: La BRVM a clôturé le mois de janvier en baisse

Dakar — La Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) a clôturé le mois de janvier 2017 en baisse par rapport au mois précédent, rapporte son Bulletin mensuel.

"L'indice BRVM 10 a baissé de 5,71 % en passant de 261,95 à 247 points. L'indice BRVM Composite, pour sa part, a chuté de 4,97 % à 277,66 points contre 292,17 points le mois dernier", lit-on dans un communiqué reçu à l'APS.

La même source souligne que la capitalisation boursière du marché des actions s'est chiffrée à 7 333,98 milliards de FCFA contre 7 706,27 milliards de FCFA au mois de décembre 2016.

Pour le marché obligataire, cette capitalisation s'est élèvée à 2 485,29 milliards de FCFA contre 2 509,26 milliards de FCFA précédemment.

Le Bulletin indique également que la valeur totale des transactions sur l'ensemble du mois de janvier 2017 s'est établie à 17,23 milliards de FCFA pour 7 266 506 titres échangés contre 46,18 milliards de FCFA pour 11 348 608 titres traités au mois de décembre 2016.

Il signale que le marché a été marqué par la progression du cours de l'action CROWN SIEM CI (+27,26%) tandis que le titre TRACTAFRIC MOTORS CI affichait un repli de 29,41%.

Les titres les plus actifs ont été - en volume - ECOBANK TRANSNATIONAL INCORPORATED TG avec 6 266 864 titres transigés et - en valeur - SONATEL SENEGAL qui a totalisé 4,93 milliards de FCFA de capitaux échangés, selon le document.

Afrique de l'Ouest

De violents affrontements intercommunautaires dans l'Etat de Taraba

Des affrontements communautaires ont fait des dizaines de morts au Nigeria ces derniers jours dans l'Etat de Taraba,… Plus »

Copyright © 2017 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.