8 Février 2017

Cote d'Ivoire: Alépé - Il abat son ami pris pour une gazelle

Munis de leurs fusils de fabrication artisanale de type calibre 12, ils se rendent sur le lieu choisi. Une fois arrivés, ils mettent en place la stratégie pour une partie de chasse fructueuse.

Lamboni Issiaka, 30 ans et Sawadogo Bouréima, né en 1978, sont deux amis qui vivent à Egnambo-Carrefour, dans la sous-préfecture d'Allosso. Dans la nuit du 4 au 5 février, ils décident de faire une partie de chasse dans un champ de manioc situé à environ 2 km du village.

Munis de leurs fusils de fabrication artisanale de type calibre 12, ils se rendent sur le lieu choisi. Une fois arrivés, ils mettent en place la stratégie pour une partie de chasse fructueuse. Chacun, selon nos informateurs, prend sa direction en se donnant rendez-vous un plus tard pour faire le point et regagner le village. Sawadogo Bouréima, aux aguets depuis quelques heures, entend des bruits.

Pour lui, c'est certainement une gazelle qui, à cette heure tardive, était dans les environs. Sans aucune autre forme de procès, il ouvre le feu et entend par la suite le cri de détresse de son ami.

Pour en avoir le cœur net, il s'approche d'un pas hésitant, tremblant de tout son corps. Là, poursuivent nos sources, il découvre son ami Lamboni Issiaka, agonisant, dans une mare de sang, criblé de balle. Il venait de se rendre compte qu'en lieu et place de la gazelle qu'il croyait avoir tuée, c'est plutôt son ami qui a trouvé la mort.

L'information est portée aux gendarmes qui mettent Sawadogo Bouréima aux arrêts. Il attend d'être déféré à Abidjan pour répondre de son acte.

Cote d'Ivoire

Réflexions sur les grands rendez-vous du courage et de la lâcheté politiques dans le pays

Chaque pays de ce monde a ses expériences fondamentales. Il a ses carrefours décisifs. Ses moments de… Plus »

Copyright © 2017 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.