10 Février 2017

Soudan: Trois temples découverts par un archéologue suisse

Un archéologue suisse vient de mettre au jour au Soudan trois temples construits il y a des milliers d'années. Une découverte qui pourrait apporter un nouvel éclairage sur l'histoire de l'Afrique.

Les trois structures de forme ronde et ovale que l'on situe entre 2 000 et 1 500 ans avant Jésus-Christ ont été découvertes cet hiver dans le nord du Soudan. Une architecture très originale dans cette région proche de Kerma, la capitale du royaume nubien.

En effet, les temples de cette région sont habituellement de forme carrée ou rectangulaire. Et de manière plus générale, on trouve très peu de temples ronds dans le monde.

Pour Charles Bonnet, l'archéologue suisse à l'origine de cette fouille, on ne peut faire aucun lien avec des influences égyptiennes et nubiennes qui dominent cette région du Soudan. Pour l'instant impossible de déterminer les racines exactes de ces édifices, mais il semblerait qu'il s'agisse d'un héritage proprement africain.

La thèse avancée par l'archéologue tend à démontrer que cette partie du monde était défendue par une coalition menée par le roi de Kerma comprenant des gens du Darfour et du centre Soudan, contre des Egyptiens, qui à l'époque voulait contrôler le commerce en Afrique centrale.

Le scientifique espère que ses récentes découvertes permettront de mieux comprendre l'Afrique antique et de développer dans quelques années une Soudanologie au même titre que l'Egyptologie.

Soudan

Le Conseil de sécurité proroge jusqu'au 15 mars 2018 le mandat de la MINUSS

Le Conseil de sécurité, considérant que la situation au Soudan du Sud continue de constituer une… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.