12 Février 2017

Afrique: Dubaï - Macky Sall à l'ouverture du 5e Sommet des gouvernements, ce dimanche

Photo: Presidence du Sénégal
World Government Summit 2017 Dubai

Le 5e sommet mondial des gouvernements qui s'ouvre, ce dimanche à Dubaï, en présence chef de l'Etat sénégalais, Macky Sall et d'autres personnalités, se penchera sur les questions relatives aux méthodes innovantes de gouvernance et aux partenariats publics privés.

La cérémonie d'ouverture se déroulera en présence de Cheikh Mohammed bin Rachid Al Maktoum, Vice-Président et Premier ministre des Emirats arabes unis.

Parmi les dirigeants attendus à ce sommet, il y a le Premier ministre japonais Shinzo Abe, le Premier ministre du Royaume du Bhoutan Tshering Tobgay et le Premier ministre slovénien Miro Cerar, ainsi que le Secrétaire général de l'Organisation des Nations unies et le Président de la Banque mondiale, la directrice générale de l'Unesco.

Les organisateurs prévoient 150 intervenants à travers plusieurs sessions ouvertes à plus de 4000 personnalités membres de 138 délégations internationales.

Le président sénégalais prend part au Sommet sur invitation de Son Altesse Sheikh Mohammad Bin Rashid Al Maktoum, Vice-Président, Premier ministre des Emirats arabes unis et Émir de Dubaï.

Il est accompagné, entre autres, de son épouse, du ministre de l'Economie, des Finances et du Plan, Amadou Ba, du ministre de l'Industrie, Aly Ngouille Ndiaye, du directeur général de l'APIX Mountaga Sy.

Ce dimanche, Macky Sall animera une séance plénière consacrée au thème : "Commerce intelligent - la force motrice derrière la croissance économique, la prospérité et le bonheur des citoyens. Comment les partenariats entre les gouvernements et le secteur privé peuvent forger le futur du commerce mondial ?".

Le président de la République mettra un accent particulier, à cette occasion, sur le contenu, les opportunités et les perspectives du Plan Sénégal émergent (PSE).

Pour sa part, le président du Groupe de la Banque mondiale, Jim Yong Kim, discutera de la façon dont les pays peuvent orienter la politique, les marchés et l'apprentissage vers la croissance et la prospérité de leur population, souligne t-on.

La Directrice générale de l'UNESCO, Irina Bokova, prononcera un discours d'ouverture sur l'importance de l'inclusion comme force motrice du nouvel Agenda mondial pour rapprocher développement durable et maintien de la paix, indique le service de communication de l'Unesco.

Le sommet des gouvernements, créé en 2013, sur le format du Forum de Davos, regroupe des décideurs politiques, représentant du secteur privé et des organisations internationales pour "échanger, entre autres, sur des questions relatives aux méthodes innovantes de gouvernance et aux partenariats publics privés orientés vers l'action efficace et diligente et la délivrance de résultats".

En 2016, la rencontre avait pour thème "Préparer l'avenir des gouvernements", ce qui avait permis aux participants de débattre de l'éducation, l'enseignement, la santé, l'environnement, l'habitat, le transport, les énergies renouvelables et la création de villes intelligentes (pôles économiques).

Le 5e sommet prend fin mardi.

En savoir plus

Le pays, "un bon exemple" en matière d'efficacité budgétaire

La Directrice générale du FMI, Christine Lagarde, a indiqué samedi à Dubaï que… Plus »

Copyright © 2017 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.