8 Février 2017

Cote d'Ivoire: Le gouvernement ivoirien discute avec les mutins

Des discussions sont en cours entre les militaires qui ont tiré des coups de feu mardi à Adiaké et le gouvernement ivoirien. Les heurts ont fait entre deux blessés et cinq morts par balles selon les sources.

Fiacre Ndayiragije récurrente ces derniers temps" (Bruno Koné)

Un mois après la mutinerie des ex-rebelles dans plusieurs localités ivoiriennes pour réclamer leurs primes et une amélioration de leurs conditions de vie et de travail, ce sont depuis mardi des éléments des forces spéciales (les forces rattachées à la présidence de la République) qui ont fait parler d'eux en mutinant mardi et ce mercredi matin dans la ville d'Adiaké. Cette localité est située à environ 90 km d'Abidjan. Les heurts ont fait entre deux blessés et cinq morts par balles selon les sources. Ces nouveaux mutins réclament à leur tour des primes et de meilleures conditions de travail. Bruno Koné, le porte-parole du gouvernement de Côte d'Ivoire, a confié à Julien Adayé notre correspondant, que des discussions sont actuellement en cours:

"Ces incidents ont été effectivement occasionnés par quelques éléments établis à Adiaké et qui dans la journée de mardi ont tiré en l'air, occasionnant la fermeture des commerces, troublant évidemment l'activité économique dans la ville. C'est une attitude malheureusement récurrente ces derniers temps. Et le gouvernement a immédiatement entamé les discussions avec les soldats concernés. Il faut dire que ce matin encore, des échanges auront lieu entre le général en charge des forces spéciales de Côte d'Ivoire et les représentants des militaires concernés. Il est même prévu qu'une délégation de ces militaires soit reçue également par le ministre de la Défense, pour dire que les discussions ont lieu."

Cote d'Ivoire

UFOA 2017 - Qui seront les demi-finalistes du groupe B ?

On connaitra ce mardi le carré d'AS de la Coupe des nations, UFOA 2017. Plus »

Copyright © 2017 Deutsche Welle. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.