13 Février 2017

Sénégal/Guinée: Phases-allers préliminaires Ligue africaine des champions - Horoya Ac accroche l'Us Gorée

L'Union sportive goréenne a engagé le tour préliminaire de la Ligue des champions de la CAF édition 2017 par un match nul face à Horoya Ac de la Guinée qu'elle recevait, ce samedi 11 février, au stade Demba Diop.

L'équipe championne du Sénégal a même réussi à sauver l'essentiel devant des Guinéens globalement dominateurs et qui peuvent valablement nourrir quelques regrets au terme de la rencontre où ils ont pu se procurer un paquet d'occasions franches. Mais la deuxième période fournie par les Insulaires à quoi fouetter l'ardeur des Sénégalais lors de la manche qui s'annonce rude à Conakry.

L'Union sportive goréenne n'a pas pu faire mieux qu'un match nul face à Horoya Ac (0-0) samedi au stade Demba Diop, en match comptant pour la phase aller des préliminaires de la Ligue africaine des champions.

L'équipe championne en titre s'est même tirée d'affaire d'une défaite certaine qui se dessinait au vu des occasions que les visiteurs, globalement plus dangereux, se sont procurés en période.

Lancé en profondeur, suite à une erreur du défenseur goréen Cheikh Oumar Koné, l'attaquant du Horoya AC, Bassirou Ouédraogo donne rapidement le ton et a eu l'occasion de scorer dés la première minute mais, il butait sur le gardien insulaire Ibrahima Niass qui détourne ce tir.

Après cette chaude alerte, les visiteurs profitent de la fébrilité des hommes Aly Male, pour mettre la pression et se procurer les meilleures opportunités. Comme sur cette perte de balle conclue par un but Dramane Nikiema que l'arbitre bissau-guinéen refuse à la 13e.

Ou encore sur cette énorme maladresse du portier Ibrahima Niasse qui a failli coûter cher à la 16e min. La seule occasion franche de l'Us Gorée intervient à l'actif de Moussa Ndiaye suite à une percée dans la surface à la 21e min. Mais l'attaquant sera gêné dans sa tentative.

En 2e période, le rythme retombait en revanche. Les hommes d'Aly Male se montraient un peu plus entreprenants.

Avec l'entrée de Cheikh Faye à la place de Remi Nassalan et surtout celui de l'attaquant Lamine Mbaye à la place de Chérif Bayo, l'Us goréenne installe un jeu plus construit sans pour autant être tranchant sur les phases offensives.

Lamine Mbaye s'offre une bonne occasion de scorer mais ne donne pas assez de puissance à son tir. L'arbitre bissau-guinéen va même fermer les yeux sur une charge irrégulière sur Ibrahima Niang dans la surface.

Finalement, les regrets seront plutôt du côté des hommes de l'entraineur de Horaya Ac Victor Zvunka qui terminaient mieux la rencontre. Pas de vainqueur donc et le nul fait, au vue de la configuration du match, plus les affaires de la formation guinéenne.

En attendant le match retour prévu dimanche 18 février à Conakry. Un dernier tour de chauffe durant lequel, la bande à Aly Male devra éviter de vivre le même sort que l'As Douanes balayée à Conakry par Horoya Ac au même stade de la compétition.

Sénégal

La crise israélo-palestinienne mobilise au Sénégal

Comme dans de nombreuses villes du continent, un rassemblement a été organisé à Dakar ce… Plus »

Copyright © 2017 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.