3 Février 2017

Afrique: Flux financiers illicites - L'Afrique peut-elle relever le défi?

Au cours de la Journée consacrée cette année au Projet Afrique «Extraction minière», certains des leaders de l'industrie minière et des homologues gouvernementaux les plus influents ont débattu des stratégies à adopter pour lutter contre les Flux financiers illicites (FFI) du secteur minier afin de stimuler la mobilisation des ressources nationales.

Organisée en marge de Mining Indaba, ladite journée a été marquée par un certain nombre d'activités, dont un panel qui a examiné les lacunes existant dans la conception et la mise en œuvre des principaux instruments utilisés dans les pays riches en minéraux pour mobiliser les recettes intérieures.

«Comme cette mobilisation devient de plus en plus primordial pour le développement à long terme de l'Afrique, la lutte contre les FFI devient une question de plus en plus urgente», fait remarquer la session. Selon les estimations de la Commission économique pour l'Afrique (CEA), entre 2000 et 2010, plus de la moitié (56,2%) des FFI en provenance d'Afrique provient du secteur minier.

Selon Fatima Haram Acyl, Commissaire au commerce et à l'industrie, de l'Union africaine, une stratégie d'industrialisation efficace reposant sur le minier exigera donc de nouvelles façons de voir la richesse et la dotation en ressources minérales et métaux d'Afrique.

Les membres du panel soulignent que pour réalisation le potentiel de transformation des ressources africaines, il faut une nouvelle façon de penser sur l'exploitation des minéraux qui s'harmonise avec les priorités d'industrialisation et de diversification par la valeur ajoutée, de la fabrication, de l'enrichissement et de la création de liens solides avec d'autres secteurs de nos économies, du continent.

Afrique

CAN 2019 - Les groupes des éliminatoires complets

Avec les matchs du tour préliminaire disputés lors de cette trêve internationale, les groupes des… Plus »

Copyright © 2017 Le Journal de l'Economie Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.