13 Février 2017

Burkina Faso: Ministère de la Santé - « Le matériel objet de publications sur les réseaux sociaux est destiné à certains CSPS en cours de construction »

Dans ce communiqué relatif à la récente publication sur du supposé matériel stocké dans ses magasins, le ministère de la Santé dément et explique...

Le vendredi 10 février 2017, nous avons lu sur les réseaux sociaux que le Ministère de la Santé disposerait de matelas et de matériel médico-techniques nécessaires dans nos formations sanitaires mais par « méchanceté » les autorités dudit ministère préfèrent les garder dans leur magasin ignorant la souffrance des populations dans nos hôpitaux. Sans vouloir verser dans une polémique, nous voudrions à travers ces quelques lignes rassurer nos concitoyens qu'il n'en est rien.

En effet, les images publiées concernent le matériel acquis par le Programme Socioéconomique d'Urgence de la Transition (PSUT) dans le cadre de son volet santé. Au total, 40 Centres de Santé et de Promotion Sociale (CSPS) devaient être construits et équipés par le PSUT et 2 CSPS de chef-lieu de communes rurales transformés en centres médicaux. A ce jour, 26 formations sanitaires ont enlevé l'intégralité de leur matériel et 23 autres ont récupéré uniquement le matériel médical et biomédical. Le dernier enlèvement date du 31 janvier 2017. L'enlèvement du matériel s'avère impossible pour certains CSPS qui sont toujours en chantier ou non encore réceptionnés. Il s'agit, par exemple, des CSPS en cours de construction (Soana dans la boucle du Mouhoun), des CSPS achevés mais non réceptionnés (Tamasgo, dans le Plateau Central), des CSPS réceptionnés avec des réserves (Kelindou dans le Centre-Ouest) et un CSPS en difficulté (Boalghin dans le Plateau Central). Le matériel objet des publications sur le réseau social est donc destiné à ces CSPS et par conséquent tout autre affectation de ces équipements constitue purement et simplement un détournement.

Tout en saluant les initiatives de veille citoyenne indispensables à une jeune démocratie en construction comme la nôtre, nous formulons le vœu que les futurs auteurs de tels écrits se rapprochent de nos services pour mieux comprendre la situation. Cela permettra aux concitoyens d'avoir des informations justes et complètes pour une meilleure redevabilité.

Burkina Faso

Série de meurtres dans le nord du pays - Garder toujours l'arme au pied

Depuis que le prédicateur Ibrahim Malam Dicko à la tête de ses talibés d'Ansarul Islam a pris… Plus »

Copyright © 2017 Fasozine. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.