15 Février 2017

Guinée: Grève des enseignants - Les écoles fermées par le gouvernement

Photo: Rfi
Salle de classe

La crise au sein de l'éducation se poursuit en Guinée. Les autorités ont ordonné officiellement la fermeture de toutes les écoles du pays lundi soir à partir du mardi 14 février y compris les établissements d'enseignement supérieur, après les manifestions de jeunes lycéens et étudiants qui protestaient, lundi, pour soutenir les enseignants en grève.

Le gouvernement a donc ordonné la fermeture de toutes les écoles du primaire, secondaire et du supérieur pour éviter que les enfants ne se retrouvent dans la rue.

RFI s'est rendu à la Bourse du travail et a tendu son micro à quelques syndicalistes et au ministre de l'Emploi et porte-parole du gouvernement Albert Damantang Camara.

« Nous faisons cette grève pour défendre des intérêts obtenus de haute lutte, rappelle le secrétaire général du syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée, Souleymane Sy Savané...

Nous demandons aux autorités de bien vouloir comprendre l'importance de ce mouvement », un mouvement d'ensemble soutenu par tous les personnels de l'éducation et les parents d'élèves, assure le syndicaliste.

Le ministre de l'Enseignement technique et de l'Emploi, porte-parole du gouvernement, Albert Damantang Camara après la fermeture des écoles guinéennes suite aux violences enregistrées lundi.

Le ministre est au centre de toutes les négociations avec les syndicalistes en grève. Il fait le point sur les avancées et blocages pour RFI.

Parmi les blocages : les grilles salariales, l'embauche de contractuels qui n'ont pas réussi le concours d'entrée dans la fonction publique et quelques autres points.

La préoccupation du gouvernement est de ne pas augmenter la masse salariale globale mais le ministre se dit confiant. « Objectivement, il ne devrait plus exister aujourd'hui de raison pour que la grève continue », assure Albert Damantang Camara.

Les négociations reprennent ce mercredi

Et dans un communiqué publié dans la soirée, hier mardi, le Président de la République convie, lui-même, les protagonistes de cette négociation à une nouvelle réunion.

Elle se tiendra au Palais de la République à 15 heures, heure locale ce mercredi. Le professeur Alpha Condé, dans ce communiqué, réitère sa « volonté de promouvoir le dialogue, la tolérance et le respect de l'intérêt général ».

En savoir plus

Grève des enseignants - Elèves et étudiants manifestent leur colère

Un mouvement de grève déclenché par deux centrales syndicales de l'éducation en… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.