15 Février 2017

Congo-Kinshasa: Cantines scolaires - Le Japon offre près de 2 millions de dollars au PAM au profit de la République du Congo

Cette somme permettra au Programme alimentaire mondial (PAM) de venir en aide à des milliers d'enfants vulnérables congolais, en leur apportant des repas chauds quotidiens dans le cadre des cantines scolaires, indique un communiqué de presse du PAM

Le gouvernement japonais vient d'octroyer 1 933 000 dollars américains, dont 1 million donné en nature (73 tonnes de conserves de poisson). Cette énième contribution généreuse du Japon réjouit le PAM qui accompagne le gouvernement congolais dans la mise en place d'une politique nationale de repas scolaires. En effet, validée récemment, cette politique a pour objectif d'apporter une alimentation durable, de bonne qualité et à base de produits locaux à tous les enfants inscrits dans toutes les écoles de l'enseignement de base en République du Congo à l'horizon de 2025.

« Le PAM remercie le gouvernement du Japon pour cette donation, grâce à laquelle il va pouvoir relancer son assistance et offrir un repas chaud quotidien à environ 30 000 enfants vulnérables pendant toute une année scolaire. Cette contribution renforce davantage le partenariat entre le gouvernement du Japon et le PAM en République du Congo », souligne le communiqué de presse.

Les cantines scolaires sont des programmes de protection sociale importants pour lutter contre la faim et la malnutrition. Elles contribuent à l'amélioration de l'éducation, tout en stimulant la production locale et luttant contre la pauvreté sur le long terme. En 2015, le programme de cantines scolaires soutenu par le PAM a fourni un repas chaud à plus de 95 000 enfants dans 574 écoles. Faute de ressources, le PAM a été contraint de réduire son assistance à seulement 10 000 enfants pour l'année scolaire 2016/2017. L'arrêt des cantines scolaires affecte négativement la fréquentation et les résultats scolaires avec une augmentation des taux d'abandon.

Le PAM apporte également une assistance vitale à 3500 enfants autochtones fréquentant les écoles ORA (Observer, Réfléchir, Agir) dans le département de la Likouala. Ces écoles, soutenues par l'organisme des Pères Spiritains du Congo, préparent les enfants autochtones à s'intégrer dans le système scolaire public. Le département de la Likouala est particulièrement touché par l'insécurité alimentaire. Les enfants autochtones constituent l'une des couches les plus vulnérables du pays. Les cantines scolaires des écoles ORA contribuent à améliorer la santé, l'assiduité et l'apprentissage de ces enfants. Un repas scolaire quotidien signifie que les enfants peuvent se concentrer sur leurs études plutôt que sur leurs estomacs vides.

Signalons que le PAM est la plus grande agence humanitaire qui lutte contre la faim dans le monde. Il distribue, en effet, une assistance alimentaire dans les situations d'urgence et en travaillant avec les communautés pour améliorer leur état nutritionnel et renforcer leur résilience. Chaque année, le PAM apporte une assistance à quelque 80 millions de personnes dans près de 80 pays.

Congo-Kinshasa

Vent de panique après l'échec des négociations politiques

Des mouvements incontrôlés caractérisés par des paniques généralisées… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.