15 Février 2017

Sénégal: Violences de genre en milieu scolaire - 246 millions d'éléves victimes recensés chaque année

Le rapport mondial de suivi de l'éducation pour tous estime à 246 millions le nombre d'élèves pouvant faire l'objet de harcèlement ou d'agression en milieu scolaire. Le Bureau Régional Multisectoriel de l'UNESCO à Dakar l'a fait savoir hier, mardi 14 février, à Dakar, à l'occasion d'un atelier de renforcement de capacités et de planification en réponse aux violences de genre en milieu scolaire (VGMS), en partenariat avec le ministère des affaires étrangères de la France.

60 millions est le nombre de filles victimes d'abus sexuels sur le chemin ou dans l'enceinte de l'école chaque année et 29 millions, celui des garçons. Des données qui souligne l'omniprésence des violences de genre à l'encontre des enfants à l'école selon le bureau régional multisectoriel de l'UNESCO à Dakar qui a tenu un atelier de renforcement de capacités et de planification en réponse aux violences de genre en milieu scolaire.

En Afrique de l'ouest et du centre, les indices de parité des sexes selon CHANG GWANG CHOL, directeur du bureau régional de l'UNESCO à Dakar, sont les moins élevés tant pour le primaire (0,89) que le secondaire (0,81) et les grossesses chez les adolescentes de 15 à 19 ans demeurent à 128 naissances pour 1000.

«Difficile poursuit-il, pour les enfants et les jeunes, en particulier les filles, d'exercer pleinement leur droit à une éducation sûre, inclusive et de qualité dans la région». Par conséquent, les violences de genre en milieu scolaire ont des conséquences physiques, psychologiques et sexuelles et la moitié des enfants vivent dans des pays où la loi ne les protège pas, souligne le rapport mondial. Face à cette situation, le Bureau Régional Multisectoriel de l'UNSECO à Dakar compte apporter des réponses efficaces aux VGMS qui passeront par l'intervention de nombreux acteurs à de multiples niveaux. Mais cela exige une vision stratégique claire et une bonne planification.

Pour la première, «nous aurons le plaisir de lancer en Afrique de l'ouest et du centre les orientations mondiales sur la lutte contre les VGMS publiées par l'UNESCO et ONU femmes. Il s'agit d'une ressource de référence fournissant des informations essentielles aux gouvernements, aux responsables de l'élaboration des politiques, aux enseignants et membres de la société civile qui souhaitent prendre des mesures concrètes contre la VGMS», soutient le directeur CHANG GWANG CHOL.

Pour la seconde réponse, qui concerne la planification «les participants se pencheront sur les données disponibles, les réponses qui sont déjà en place et les bonnes pratiques, pour permettre aux institutions de planifier le chemin conduisant à une réduction des violences en milieu scolaire», tonne-t-il.

Sénégal

16 jours d'activisme pour éliminer les violences faites aux femmes et aux filles

La Campagne des 16 jours d'activisme pour l'élimination des violences faites aux femmes et aux filles,… Plus »

Copyright © 2017 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.