16 Février 2017

Cameroun: Un foetus retrouvé dans un bac à ordures à Maroua

Le 14 février dernier, un bébé a été retrouvé sans vie dans un bac à ordures au quartier Toupouri à Domayo, non loin du Fonds national de l'emploi.

C'est un passant qui a fait la découverte macabre aux premières de la matinée. Il a alerté le chef de quartier qui a aussitôt envoyé des personnes s'enquérir de la situation. Selon Yougouda, le principal témoin, il s'agirait d'un bébé né normalement et dont la mère s'est volontairement débarrassé. Ce que confirment les forces de l'ordre et l'infirmier venus procéder au constat.

«A la vue, le corps est encore frais. Il aurait été déposé cette nuit même. Il porte encore son cordon ombilical intact et ne montre aucun signe de manipulation », confie sous cape un infirmier. Ce type de crime devient de plus en plus récurrent au quartier Domayo, où les sous-quartiers Toupouri et Kaliaoré détiennent la palme d'or.

Ils sont réputés comme étant des secteurs bruyants où se côtoient allègrement bandits de grand chemin et prostituées, adeptes d'alcool et de stupéfiants. Une enquête a été ouverte par le commissariat central de la ville de Maroua afin de mettre la main sur l'auteur de cet acte odieux.

Cameroun

Dr Clément Nimessi - « La Commission doit jouer le rôle de gendarme »

Enseignant de traduction et de terminologie dans les universités de Yaoundé I et de Dschang. Plus »

Copyright © 2017 Camer.be. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.