16 Février 2017

Ile Maurice: Attentat à la pudeur - Rafiq Peermamode fixé sur son sort en avril

Le procès intenté à l'homme d'affaires Rafiq Peermamode pour attentat à la pudeur a été appelé en cour intermédiaire, le mercredi 15 février. Il sera fixé sur son sort en avril.

Cette affaire remonte au 7 novembre 2013. La présumée victime travaillait au sein de l'entreprise de Rafiq Peermamode, sise à la rue Vellore, Port-Louis. Ce jour-là, l'homme d'affaires aurait profité d'être seul avec la jeune femme pour lui faire subir des attouchements et essayer de l'embrasser.

Lors de l'audience de mercredi, qui s'est déroulée devant le magistrat Azam Neerooa, les dépositions de plusieurs personnes ont été examinées. Notamment celles de l'enquêteur principal, l'inspecteur Soobul de la Criminal Investigation Division de Port-Louis Nord, de la présumée victime et de la mère de cette dernière.

Lors de sa plaidoirie, Me Antoine Domingue, avocat de la défense, a fait valoir que ce cas ne disposait pas d'«independent evidence», vu qu'il a comme base uniquement les accusations de la présumée victime. Il s'est d'ailleurs attardé sur les nombreuses incohérences dans le témoignage de la jeune femme.

Lors de son contre-interrogatoire, reproduisant les gestes de l'accusé, elle a indiqué que ce dernier l'a touché avec la main gauche. Cela, alors que dans sa déposition à la police, elle a déclaré qu'il l'avait fait avec la main droite.

En outre, Me Antoine Domingue s'est dit sceptique quant au temps qu'a pris la jeune femme pour dénoncer l'homme d'affaires. Elle a soutenu avoir parlé à sa mère environ un mois après, soit le 4 décembre 2013, avant de faire une déposition à la police le lendemain. Cela, en continuant à travailler pour Rafiq Peermamode.

La poursuite, représentée par Me Anusha Rawoah, a, quant à elle, axé son réquisitoire sur le fait que la jeune femme était profondément bouleversée par l'incident. Raison pour laquelle, souligne-t-on, elle n'a porté plainte que quelques semaines plus tard.

Ile Maurice

Yasmina Lahlou - Savoir naviguer

Yasmina Lahlou, journaliste indépendante et formatrice à l'ESJ, est pétrie de contradictions. Cette… Plus »

Copyright © 2017 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.