16 Février 2017

Afrique de l'Ouest: Planification familiale - Les pays invités à capter le financement domestique

Dakar — Le directeur de cabinet du ministre de la Santé et de l'Action sociale, docteur Farba Lamine Sall, a invité jeudi les pays francophones d'Afrique de l'Ouest et du Centre à chercher à bénéficier, dans le cadre de la promotion de la planification familiale, des financements des collectivités locales et du secteur privé.

"Pour nous, le financement le plus sûr, c'est celui domestique qui concerne l'Etat, les collectivités locales et le secteur privé qui constituent un gisement de financement jusqu'ici insuffisamment exploré", a-t-il notamment déclaré.

Dr Sall présidait les travaux d'un atelier de réflexion axé sur les défis des pays francophones en matière de planification familiale et les nouvelles opportunités de financement qu'offre "The Challenge Initiative" (TCI).

Le but de TCI est d'appuyer les efforts des pays dans la mise en œuvre des interventions à haut impact de planification familiale afin de contribuer au développement économique et socio-culturel et à la lutte contre la mortalité maternelle et infanto-juvénile.

Plusieurs ministres et maires de neuf pays francophones de l'Afrique de l'Ouest (Bénin, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Guinée, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal, et Togo) ainsi que de la République Centrafricaine et la République Démocratique du Congo, ont participé au lancement de cette initiative.

D'après Farba Lamine Sall, le meilleur argument de plaidoyer pour capter des financements, c'est de donner la preuve d'une gestion efficiente des ressources.

Ce qui est difficile, a-t-il expliqué, c'est le passage à l'échelle verticale qui traite de l'institutionnalisation : "l'appropriation par les pays et l'investissement des pays, pour que les résultats obtenus soient partagés et passent par les priorités nationales".

"Il est heureux que dans cet exercice, on ait identifié différents acteurs parmi lesquels l'Etat central et les collectivités locales afin qu'ils assurent le financement de la planification familiale", a soutenu le directeur de cabinet du ministre de la Santé.

"Il nous faut impliquer les collectivités locales qui, déjà, sont sur le volet du financement pour faire la démonstration de la pertinence de ce qu'elles font dans le domaine de la santé et, ce faisant, les élus et les collectivités en feront davantage", a encore dit Dr Sall.

Sénégal

Décès d'Aliou Sow, le fondateur de la CSE

Le fondateur du groupe de BTP (bâtiments et travaux publics), la Compagnie sahélienne d'entreprises (CSE),… Plus »

Copyright © 2017 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.