16 Février 2017

Burkina Faso: Hadj 2017 - Plus de 2500 visas supplémentaires pour les pèlerins du Burkina

Le quota des pèlerins du Burkina a été revu à la hausse pour le Hadj 2017 passant de 5.500 à 8.143 visas, a annoncé mercredi un communiqué du ministère de l'Administration territoriale.

Le communiqué explique que cette hausse du quota est une réponse à la sollicitation du Président du Faso auprès du Roi de l'Arabie Saoudite.

«Ainsi, les quotas des pèlerins du Burkina passent de 5500 à 8143, soit une augmentation de 49% qui équivaut à 2643 visas», détaille le document, qui ajoute qu'en outre, «le nombre de visas hors quota accordés aux organisateurs passe de 50 à 80.»

Par ailleurs, le gouvernement se dit engagé à «œuvrer pour la sélection d'un transporteur aérien des pèlerins, qui garantit les conditions de sécurité et offre un meilleur prix du billet d'avion.» Les premiers pèlerins burkinabè devraient embarquer vers la mi-août 2017.

Burkina Faso

Ouagadougou - La Police de Baskuy démantèle une bande de 7 présumés escrocs

Selon la déclaration des enquêteurs, tout serait parti le 11 septembre dernier suite à une… Plus »

Copyright © 2017 Fasozine. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.