17 Février 2017

Congo-Kinshasa: Le pasteur Ongonyu propose la création d'un ministère des Cultes

Serviteur de Dieu et férus de l'écriture, le révérend William Ongonyu vient de se signaler sur le marché du livre avec une plaquette d'une soixantaine de pages. Il y parle des élections en RDC, de la crise politique et spirituelle ainsi que des pistes de solutions pour sortir de ces impasses. Ce livre a été porté sur les fonts baptismaux hier jeudi 16 février 2017 restaurant « Full contact », dans la commune de la Gombe.

L'essentiel du message de l'auteur se résume en la nécessité de créer un ministère des Cultes en RDC et de la résolution des conflits, l'obligation pour les chrétiens d'organiser une table ronde interconfessionnelle pour leur permettre de se remettre en question et ainsi mieux jouer le rôle qui est le leur dans la société congolaise. L'auteur doute aussi de la tenue des élections réellement apaisées.

Invité surprise, l'historien Kambayi Bwatshia a indiqué avoir sommairement lu le nouvel ouvrage. Il a soutenu que la RDC vogue au gré des vents. Ayant appréhendé ce problème avec sa casquette d'historien tout en auscultant l'évolution de notre pays, il trouve normale la création d'un ministère des Cultes et des Affaires religieuses.

Selon lui, toute personne qui veut régenter une communauté d'hommes (Etat, famille) devrait s'inspirer d'un modèle spirituel.

Le Créateur avait façonné l'homme à partir de l'humus, défini comme la partie de la terre négligée mais où on jette de la graine censée germer plus tard. On peut étendre « humus » à l'humilité, à l'homme. Par conséquent, celui qui détient l'impérium doit cultiver l'humilité et le sens de l'amour, a soutenu cet historien.

Laurent Katako, représentant légal de la « Mission de la parole du dernier jour », a expliqué que la plaquette écrite par son collègue est un ouvrage à caractère prophétique et scientifique.

Gouvernants et citoyens anonymes devraient savoir que la RDC est un pays exceptionnel. Kimpa Vita, Kimbangu et consorts avaient été visités par la puissance divine. Le problème de la RDC est avant tout spirituel avant d'être politique.

Un véritable homme de Dieu est celui qui peut braver les dangers et faire des révélations prophétiques.

Remontant dans le passé, l'auteur de ce livre a signalé que c'est depuis près de quatre décennies qu'il était poussé par des voix intérieures à donner des pistes de solution aux problèmes de la RDC. Ayant adressé ses requêtes à qui de droit, il était souvent incompris.

Les hommes des médias présents à ce vernissage relevé que des « ministères des Cultes » existent sous d'autres cieux et ne parviennent pas à éradiquer les conflits. Le problème, c'est le cœur de l'homme congolais.

Reprenant la parole, Ongonyu et Katako ont reconnu qu'en RDC, on s'aligne derrière les hommes et non les idéologies. Le mal et le bien ayant toujours existé, on ne peut s'attendre à l'éradication des conflits avec la création d'un ministère des Cultes. Ongonyu a juré n'être jamais tenté par la politique.

Les invités présents sur les lieux ont, à travers la cérémonie de vernissage, souhaité longue vie au nouvel ouvrage.

Augustin Bisimwa, conseiller au ministère de l'Intérieur, a invité les serviteurs de Dieu à faire preuve de sagesse car il y a des lieux de prière à chaque coin de rue.

Congo-Kinshasa

Etienne Tshisekedi - Grande bataille de succession !

*Aux candidats déjà connus, tels que Lumbi pour le G7, Olenghankoy et Fayulu pour les deux ailes de la… Plus »

Copyright © 2017 Le Phare. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.