21 Février 2017

Centrafrique: La MINUSCA dénonce la poursuite des affrontements entre la Coalition du FPRC et L'UPC

communiqué de presse

La MINUSCA déplore que malgré les nombreux appels à une cessation immédiate des hostilités lancées par les autorités gouvernementales de la République centrafricaine et par la communauté internationale - CEEAC, Union africaine, OIF, Union européenne et Nations unies -, la coalition dirigée par le Front Populaire pour la Renaissance de Centrafrique (FPRC) et le Mouvement pour l'Unité et la Paix en Centrafrique (UPC) ont poursuivi leurs affrontements violents dans la Ouaka, notamment à Ndassima, occasionnant la détresse et la peur parmi les populations civiles.

La MINUSCA met à nouveau en garde les belligérants contre toute tentative de porter la guerre à Bambari. La MINUSCA rappelle qu'elle n'hésitera pas à prendre toutes les mesures à sa disposition pour éviter une escalade de la violence qui mettrait en péril la vie des populations.

La MINUSCA rappelle par ailleurs sa détermination à œuvrer aux côtés des autorités légitimes centrafricaines pour faire de Bambari une ville sans groupes armés et à protéger toutes les populations qui y vivent en toute impartialité.

La MINUSCA continue d'assurer sa mission de protection des populations a bambari

Bangui, 20 février 2017 – Dans le cadre de la mise en œuvre de sa décision de faire de Bambari une ville sans groupes armés, la MINUSCA tient à rassurer toutes les communautés qu'elle continuera à mener sa mission de protection des populations civiles avec impartialité et en étroite collaboration avec les autorités gouvernementales.

La MINUSCA invite toutes les communautés de Bambari à ne pas céder à la panique. Elle tient à les assurer que toutes les mesures seront prises pour faciliter l'assistance multiforme qui leur sera apportée tant sur le plan sécuritaire qu'humanitaire.

La MINUSCA met de nouveau en garde contre toute tentative de s'attaquer à quelque communauté que ce soit. En étroite collaboration avec les autorités gouvernementales, la MINUSCA contribuera aux efforts visant à faire toute la lumière sur les violations et les abus des droits de l'homme qui auraient été commis depuis le début de ces hostilités, afin que leurs auteurs en répondent devant les tribunaux nationaux et internationaux.

Centrafrique

Nouveau massacre dans le sud-est du pays

C'est encore un nouveau massacre qui s'est produit dans le sud-est de la Centrafrique après l'attaque de groupes… Plus »

Copyright © 2017 MINUSCA. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.